Afrique: Le Portugal signe avec la Côte d'Ivoire le 1er accord de coopération militaire avec un pays africain non lusophone

En visite de travail de 48 heures au Portugal, Hamed Bakayoko, ministre d'État, ministre de la défense, a signé lundi 22 avril 2019 avec son homologue portugais Joao Gomes Cravinho, un accord de coopération militaire dans le domaine de la sécurité maritime.

Premier de ce genre de l'armée portugaise avec un pays africain non lusophone ( pays africain ne parlant pas la langue portugaise, ou n'ayant pas eu de relations colonisation avec le Portugal) , cet accord de coopération militaire accord porte sur l'échange d'informations, l'équipement et

le renforcement des capacités (formation). C'est à l'issue d'un tête à tête entre les ministres Joao Gomes Cravinho et Hamed Bakayoko d'une part , et d'autre part de la séance de travail élargie aux deux délégations, que la signature de l'accord s'est effectuée aux environs de 13:50 en heure locale ( 11:50 GMT).

Arrivée le dimanche 21 avril 2019 à Lisbonne, la délégation du ministre d'État Hamed Bakayoko a visité le lendemain la base navale de la capitale, notamment le Patrouilleur NPO, qui y mouille. La base navale de Lisbonne assure le maintien de l'ordre, de la sécurité et de là disciple dans la zone sous sa juridiction.

Hamed Bakayoko a ensuite reçu les honneurs militaires, avec l'exécution de l'hymne national de la République de Côte d'Ivoire, ainsi que de celui de la République Portugaise à la forteresse Sao Juliano de Barra.

La visite de travail de la délégation ivoirienne s'est poursuivie à l'Institut hydrographique où le ministre d'État Hamed Bakayoko, a signé un livre d'or et échangé des cadeaux avec ses hôtes, en présence notamment de l'ambassadeur de Côte d'Ivoire au Portugal, SEM Koffi Fana.

L'institut hydrographique est un organe de la portugaise. Il a été créé par le décret-loi 43177 du 22 septembre 1960. Sa mission est d'assurer des activités liées aux sciences et techniques marines, en vue de leur application dans le domaine militaire, et de contribuer au développement au développement du Portugal dans les domaines de la science et de la défense du milieu marin.

Autre symbole fort de là coopération entre la Côte d'Ivoire et le Portugal, c'est par un vol régulier et direct de Lisbonne à Abidjan, de la compagnie nationale portugaise, Tap, que le ministre d'État et sa délégation devaient quitter le Portugal pour la Côte d'Ivoire, le lundi 22 avril, en début de soirée le selon le programme officiel initial de la visite de travail et de travail.

avec Sercom

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.