22 Avril 2019

Burkina Faso: Radio rurale - Deux ans de renaissance célébrés

La Radio rurale a célébré officiellement, l'an II de la relance de ses programmes, le jeudi 18 avril 2019 dans ses locaux à Ouagadougou.

Après 5 ans d'absence sur les ondes, la Radio rurale(RR) a émis de nouveau, le 20 avril 2017 sur la 90.3. Le 20 avril dernier, marque la deuxième année de la relance de ses activités. Cet anniversaire est célébré du 17 au 21 avril 2019 à Ouagadougou.

«Cette célébration de la relance des programmes est un moment pour nous de regarder dans le rétroviseur et de dire que nous avons fait le bon choix face aux enjeux du moment», a déclaré le ministre en charge de la communication, Rémis Fulgance Dandjinou, le jeudi 18 avril, lors de la cérémonie officielle de célébration.

Pour le Directeur général (DG) de la RTB, Pascal Y. Thiombiano, depuis, sa réouverture, la RR ne cesse de faire rêver ses auditeurs, aussi bien à l'intérieur qu'au-delà des frontières du Burkina Faso, à travers diverses émissions. Ce sont, entre autres, «Commentons l'actualité» en mooré et Fulfudé, «Rawalm Sen Bé», «le Forum des agropasteurs», «les sentiers du développement» et «Burkina variétés».

M. Thiombiano a ajouté qu'en plus du français, ce sont 16 langues nationales qui sont parlées sur les antennes de la RR. Il s'agit du Mooré, Jula, Fulfudé, Bissa, Bwamu, Lyélé, Nuni, Kassèna, Fulsé, Tamashèq, Gulmacéma, Lobiri, Dagara, Dafing, San et Bobo Mandarè.

Avec un rayon de couverture qui avoisine les 80 kilomètres, la «nouvelle» RR dispose également des stations locales implantées à Ouahigouya, Kaya et Dédougou et bientôt à Tenkodogo.

«Aujourd'hui, avec le foisonnement du paysage médiatique, la RR a su se faire une place de choix. C'est une radio écoutée qui, au fur et à mesure que les années passent, étend son rayon de couverture», a précisé le DG de la RTB.

Un outil de développement du monde rural

Selon le parrain de la cérémonie, le ministre des Ressources animales et halieutiques, Sommannogo Koutou, la RR est un outil de développement par excellence du monde rural.

«La RR a contribué à transmettre des messages au monde paysan notamment lors de nos campagnes de vaccination du cheptel contre la peste bovine et la maladie gourme qui attaquait récemment l'espèce asine», a relevé le ministre Koutou. Il a rassuré de son soutien aux responsables de la RR pour leurs œuvres salvatrices.

Le ministre Dandjinou a aussi, ajouté que le Burkina traverse une période difficile de son histoire, avec des tensions sociales et des menaces terroristes.

Dans un tel contexte, a-t-il poursuivi, le besoin d'avoir l'information crédible est plus que nécessaire pour les populations et surtout en langues nationales. «La Radio rurale est un meilleur outil pour éloigner le Burkina Faso du spectre de la fronde sociale en diffusant des messages d'apaisement et de sensibilisation», a-t-il dit.

Et pour l'accompagner dans cette mission, il a confié que son département s'est investi pour étendre le rayon de couverture de la RR et de Radio Burkina.

Burkina Faso

Dialogue politique national - Un petit pas vers la réconciliation nationale

Ils ont tenu dans les délais. Et, fait rarissime, sans que grand-chose, ou rien filtre de cette rencontre. Sans… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.