Burkina Faso: Lutte contre le terrorisme - Les dernières nouvelles du front

Alors que les chrétiens du Burkina, comme ceux du reste du monde, étaient dans la ferveur pieuse de la célébration de Pâques, la guerre contre le terrorisme n'a pas connu de trêve. D'Arbinda à Boungou en passant par Markoye, retour sur les points chauds de ce week-end pascal.

Kaya. Des individus armés non encore identifiés ont fait une incursion dans la nuit du samedi 20 avril dans le service de la direction provinciale de l'Environnement du Sanmatenga, sise au secteur 4 de la ville. Ils se sont contentés de menacer l'agent de garde sans s'attaquer aux locaux et au matériel du service.

Djika et Zaka (Arbinda). Selon nos informations, des hommes armés ont perpétré une attaque à Dde la comjika, dans la commune d'Arbinda, dans la soirée du vendredi 19 avril. Le bilan fait état de 7 personnes tuées, de plusieurs blessés ainsi que de nombreux dégâts matériels dont 2 véhicules et un pylône téléphonique. Les assaillants auraient également emporté des animaux domestiques. Un peu plus tôt, le CEG de Zaka a été incendié par de présumés terroristes vers 17h.

Axe Arbinda-Gorgadji. De sources concordantes, de présumés terroristes ont pris en otage dans la matinée du samedi 20 avril des chauffeurs et des apprentis de deux camions-citernes contenant de l'essence et du gasoil. Les assaillants auraient pris la direction du Mali, emportant leur butin.

Arbinda. Des tirs nourris ont été entendus dans la nuit du 21 au 22 avril. Selon nos informations, il s'agissait d'une opération menée par les forces de défense et de sécurité.

Markoye. Les domiciles des FDS ont été ciblés dans la nuit du 18 au 19 avril 2019. Un militaire et un civil ont été blessés au cours de ces différentes attaques.

Selbo (Dori). Dans la nuit du 19 au 20 avril, des individus armés, arrivés à moto, ont procédé à des tirs, puis incendié le dépôt pharmaceutique du dispensaire et le domicile du major.

Gorom-Gorom. Un groupe d'assaillants a enlevé une ambulance le vendredi 19 avril vers 17h.

Boulmontiaga (Tapoa). L'école primaire de cette localité située dans la région de l'Est a été incendiée dans l'après-midi du 19 avril par des individus armés venus à moto.

Axe Ouagarou-Boungou. Un convoi d'escorte de la mine de Boungou a sauté sur une mine le jeudi 18 avril. Le bilan provisoire faisait état de 3 personnes blessées.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.