21 Avril 2019

Soudan: L'annonce d'un Conseil civil attendue durant les prochaines heures

Photo: Lana H. Haroun
Dans ce qui est devenu une image emblématique des manifestations au Soudan, Alaa Salah (@oalaa_salah), étudiant en génie architectural de 22 ans, chante de la poésie du haut d'une voiture, vêtue de vêtements traditionnels.

Khartoum — Les meneurs de la contestation au Soudan devraient dévoiler dimanche une autorité civile censée remplacer le Conseil militaire au pouvoir, même si des discussions sont en cours avec l'armée sur une "transition pacifique".

Le sit-in devant le QG de l'armée réclame dimanche la dissolution du Conseil militaire de transition qui a succédé au chef de l'Etat déchu et l'instauration d'un pouvoir civil.

Vendredi, l'Association des professionnels soudanais, groupe en première ligne de la contestation, a annoncé que "les noms des membres d'un Conseil civil chargé des affaires du pays seraient annoncés lors d'une conférence de presse dimanche à 19H00 locales devant le QG de l'armée.

Des diplomates étrangers et des journalistes ont été conviés à la conférence de presse.

Samedi, les dirigeants militaires qui ont jusque-là résisté aux appels à transférer le pouvoir à une autorité civile, et les leaders de la contestation ont eu des discussions et ont convenu de les poursuivre.

"Nous avons clarifié notre demande principale, qui est le transfert du pouvoir à des autorités civiles", a expliqué Siddiq Youssef, un responsable de l'Alliance pour la liberté et le changement (ALC) qui chapeaute les partis politiques et groupes de la société civile menant la contestation.

al-Rabia a réclamé au Conseil militaire "un calendrier pour le transfert du pouvoir, afin que les choses ne traînent pas". Il a révélé que depuis le 11 avril le Conseil militaire avait tenu deux séries de discussions avec les leaders de la contestation.

La mise en place d'une autorité civile est le souhait aussi de l'Union africaine(UA) et de l'Union européenne. L'UA avait menacé le conseil militaire de suspendre le Soudan de l'Organisation dans le cas où il refuse au bout de 15 jours de transférer les commandes du pays à une autorité civile.

En savoir plus

Le Conseil militaire s'engage «à transférer le pouvoir au peuple»

Au Soudan, le chef du Conseil militaire de transition Abdel Fattah Burhan est apparu à la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.