Algérie: Nouvelle manifestation à Paris contre le système en place en Algérie

Paris — Une nouvelle manifestation contre le système en place en Algérie a été organisée dimanche après-midi à Paris au cours de laquelle des centaines de manifestants ont appelé au départ de tous les responsables actuels.

C'est pour la neuvième semaine consécutive que les membres de la communauté algérienne résidant dans la capitale française et ses villes environnantes, drapés de l'emblème national et brandissant des pancartes, se sont donné rendez-vous à la place emblématique de la République pour exprimer, comme leurs concitoyens en Algérie, leur détermination pour mener à terme leur révolution pacifique pour l'instauration d'une République "juste au service de son peuple".

"Votre division d'hier nous rassemble aujourd'hui", "Système dehors", "Pour une Algérie plurielle et indivisible", "Stop à l'ingérence française", "Le peuple uni ne sera jamais vaincu", "Non au mépris du peuple", "Pouvoir au peuple", lit-on dans les pancartes soulevées par les manifestants, venus en masse et dont la majorité en famille.

Ils ont réitéré leur refus de "toute ingérence étrangère", soulignant que "les Algériens ont été toujours braves et téméraires ( ) par des actes de bravoures inégalables pour se défendre et défendre toute personne opprimée sans défense".

"Nous sommes déterminés à mener à terme notre révolution pacifique pour une vie meilleure, sereine, et juste", ont-ils soutenu.

Comme les deux derniers dimanches, les manifestants ont organisé des rencontres-débat autour la situation actuelle au pays, la gestion de la période de transition et l'avenir de l'Algérie afin qu'elle puisse engager son véritable développement et rattraper le retard "causé par la mauvaise gestion, l'incompétence et par un système qui n'arrive plus à répondre aux exigences de son peuple".

Sur des banderoles, fixées à même le monument de la République, était inscrit : "une deuxième République citoyenne, civile, démocratique et moderne".

Par ailleurs, d'autres manifestations ont été organisées dans des villes françaises comme Grenoble et Marseille.

A Marseille, des médias locaux ont rapporté que quelque 200 personnes ont manifesté à l'appel du Collectif pour une alternative démocratique et sociale en Algérie et de l'association "Mon Algérie Marseille".

A Grenoble, une centaine d'Algériens se sont rassemblés samedi, chantant autour d'un grand drapeau aux couleurs du pays, a-t-on indiqué.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.