22 Avril 2019

Togo: Voici le trait d'union entre Agboyibo et Tikpi

Si certains n'y voient que la préférence pour la couleur rouge comme le trait d'union entre ces deux anciens pensionnaires de la Coalition des 14 partis de l'opposition togolaise, Me Appollinaire Yawovi Agboyigbo qui depuis quelques jours est devenu ensemble avec son parti, apôtre d'un changement de méthode et qui siffle la fin de "la loi de la jungle" au sein de cette opposition, voit au delà de cette couleur une similitude avec les messages de Tikpi Salifou Atchadam, président national du PNP.

"Moi je le prends sur moi. J'irai en direction de tout ce qu'il faut pour que les messages que nous devons envoyer à nos populations soient des messages consensus. Je suis heureux quand j'entends Atchadam dire : Assigbalo loooo. Quel beau message ! Quand je l'écoute, je vois en lui un modèle de celui qui est dans la ligne du CAR", ce sont là des mots de Me Agboyibo du CAR.

Dans la suite de ses propos, l'ancien premier ministre togolais fait du consensus, un devoir à accomplir pour voir toute l'opposition en finir avec la loi de la jungle.

"Faut-il continuer la lutte avec cette loi de la jungle qui n'a pas donné les fruits attendus ?", s'est-il interrogé avant de poursuivre, "le choix est simple, il faut privilégier le consensus. Parce qu'une fois que la règle du consensus est acceptée par tous, quel que soit le nombre de personnes que UNIR a en face, si les personnes qui vont défendre ce consensus sont assez fidèles au peuple, on trouvera toujours une solution".

Enfin s'en convainc le président national du CAR, "la loi du consensus est la plus indiquée pour notre marche vers la démocratie et le bonheur des Togolais ".

Espérons que cette voie tracée sera suivie.

Togo

Roland-Garros - Le Canado-Togolais Félix Auger-Aliassime est incertain

Blessé aux adducteurs vendredi en demi-finale à Lyon, Félix Auger-Aliassime a songé à… Plus »

Copyright © 2019 Télégramme228. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.