Angola: Le Président de la République approuve un Plan pour augmenter l'emploi

Luanda — Un Plan d'action pour la promotion de l'employabilité (PAPE), estimé à 21 milliards de Kwanzas, a été approuvé par le décret n°113/19 du 16 avril, du Président de la République d'Angola, João Lourenço.

Selon l'édition de lundi de Jornal de Angola, le PAPE établit que les emplois soient créés et absorbés par le secteur productif de l'économie et non par l'administration publique.

L'argent proviendra du Budget général de l'État (OGE, sigle en portugais) et du Fonds pétrolier, lit-on dans le Jornal de Angola qui indique que le PAPE servira d'outil de gestion opérationnelle pour encourager et soutenir l'esprit d'initiative chez les jeunes.

Le plan vise également à soutenir les entrepreneurs établis et émergents et à former les jeunes entrepreneurs dans les domaines technico-professionnel et de la gestion de petite entreprise, et devrait contribuer au processus de promotion de l'inclusion financière, fiscale et sociale des jeunes, ainsi que favoriser le coopératisme et les associations de jeunes.

Contribuer à l'amélioration du revenu familial et, par conséquent, à la croissance et au développement socio-économique du pays, ainsi qu'au processus de lutte contre la faim et la pauvreté, sont d'autres objectifs du PAPE, qui vise également à valoriser l'exercice des professions/métiers utiles à la société.

Le programme sera mis en œuvre sur l'ensemble du territoire national durant trois ans. Le suivi et l'évaluation des actions menées et de leur impact sur la communauté incomberont à l'Institut national de l'emploi et de la formation professionnelle (INEFOP), impliquant divers secteurs.

Le PAPE couvrira directement et de préférence environ 83.500 jeunes, dont 12.000 jeunes formés en entrepreneuriat et en gestion des entreprises, 15.000 ayant fait des formations de courte durée, 3.000 sur le marché informel, par la reconversion de petites activités génératrices d'emploi et de revenus, et 1.500 ayant suivi les niveaux 3 et 4 de formation professionnelle, insérés dans des programmes de stages professionnels.

En outre, le PAPE prévoit d'accorder 10.000 microcrédits et de distribuer 42.000 kits professionnels à des jeunes de différents métiers. Outre les bénéficiaires directs, il est prévu de distribuer des kits professionnels pour promouvoir les associations et couvrir indirectement environ 243.000 citoyens.

Selon le Président João Lourenço, le texte loi devrait également contribuer à l'éducation bancaire et financière des familles et au processus de conversion de l'économie informelle en économie formelle.

"Malgré la forte offre de main-d'œuvre existante", lit-on dans le Jornal de Angola, "le secteur productif de l'économie n'a pas la capacité d'absorber la main-d'œuvre disponible, ce qui a entraîné un taux de chômage estimé à 21%, selon des données de l'Institut national de statistique, il s'agit d'un chômage structurel".

Des données récentes de l'Institut national de statistique portant sur 2018, le taux de chômage en Angola est de 28,8%.

Selon le Jornal de Angola, qui cite Lusa, il est "nécessaire à court et moyen terme de mettre en œuvre des programmes et des mesures visant à réduire le chômage en partenariat avec d'autres secteurs ministériels dans des domaines tels que l'agriculture, la pêche, l'élevage, la construction civile, l'énergie et eau, le tourisme, proposant l'adaptation des profils professionnels des citoyens aux besoins réels du marché du travail et de l'économie".

Ce sera chose faite, estime le Gouvernement, "par le biais de la formation et du recyclage professionnels, une mesure politique visant à lutter contre ce chômage structurel et offrant de grandes possibilités d'obtenir des résultats à court et à moyen terme".

Les jeunes chômeurs et ceux qui cherchent un premier emploi constituent le public cible du PAPE. Le plan est destiné également aux jeunes formés ayant des nécessités de se procurer du matériel et des outils de travail, ainsi qu'à ceux qui ont déjà un emploi et qui doivent être renforcés en matériel et en outils de travail ou en formation technique et professionnelle dans le domaine de la gestion.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.