Burkina Faso: Traitement de l'information économique

L'Union nationale de l'audiovisuel libre du Faso (UNALFA) organise une session de formation sur le processus budgétaire au profit d'une trentaine de journalistes burkinabè, du 15 au 25 avril 2019, à Ouagadougou.

L'Union nationale de l'audiovisuel libre du Faso (UNALFA) a l'ambition de contribuer au renforcement des capacités des journalistes burkinabè en matière de traitement de l'information économique et budgétaire.

Dans cette optique, il organise une session de formation sur le processus budgétaire, à la lecture, à l'analyse, au suivi et au traitement journalistique du budget de l'Etat et des communes, du 15 au 25 avril 2019, à Ouagadougou. Une trentaine de journalistes de la presse écrite, en ligne et des médias audiovisuels, venus de Ouagadougou et des régions, prennent part à cette session.

Au cours des 10 jours, les participants auront à se familiariser avec le processus d'élaboration, d'exécution et de suivi du budget de l'Etat et des communes. Ils auront droit à des communications sur le cycle budgétaire, les modalités d'exécution du budget, la mobilisation des ressources, le budget participatif, celui d'investissement versus budget de fonctionnement, etc.

Selon le président de l'UNALFA, Charlemagne Abissi, la formation vise à démystifier ces questions pour les hommes et les femmes de médias. «L'attente est qu'à l'issue de cette session, les journalistes aient un sursaut pour ne plus craindre d'affronter les questions économiques et budgétaires qui sont problématiques pour eux. Mais qu'ils sachent que c'est une question technique que l'on peut s'approprier facilement si on le veut bien», a-t-il souligné.

Il s'agit également de permettre aux professionnels des médias, a expliqué M. Abissi, de voir comment les pouvoirs publics gèrent les ressources publiques allouées pour le bien-être des populations.

Selon lui, c'est ainsi que les journalistes contribueront à la transparence budgétaire. Et cela est capital dans un monde où l'on veut la bonne gouvernance, la redevabilité des autorités, a ajouté le président de l'UNALFA.

Cette session de renforcement de capacités des journalistes entre dans le cadre du projet EcoMédias, mis en œuvre par UNALFA et cofinancé par l'Union européenne et CFI. Le projet couvre une période de trois ans.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.