Cote d'Ivoire: Assainissement de l'affichage publicitaire-Sidi Touré - "Nous avons besoin du soutien du monde de l'entreprise"

Le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Touré a ouvert un dialogue direct avec les acteurs du secteur de la communication publicitaire et le patronat ivoirien pour recueillir les avis sur le projet de loi portant sur l'affichage publicitaire, jeudi 18 avril 2019, à la Maison de l'entreprise à Abidjan-Plateau.

« Le secteur de la publicité a souffert trop longtemps de l'anarchie. La nouvelle loi, si elle est adoptée, viendra poser les bases d'une nouvelle organisation que nous souhaitons tous. Sur la base du dispositif réglementaire en vigueur, mes services entreprennent quelques opérations de régulation indispensables.

C'est le cas des opérations d'assainissement de l'affichage publicitaire que nous avons commencées depuis quelques semaines dans le District d'Abidjan, qui ont vocation de s'étendre sur l'ensemble du territoire national », a déclaré Sidi Touré.

« Nous sommes conscients qu'une loi ne fera jamais l'unanimité, ou même que l'opération d'assainissement de l'affichage publicitaire commencée, n'emportera pas l'adhésion de tous, mais nous avons un devoir d'explication voire même pédagogique . C'est ce qui explique ma présence parmi vous. Nous avons besoin du soutien du monde de l'entreprise, car le gouvernement aime l'entreprise, parce qu'il n'y a pas d'économie dynamique sans un environnement de l'entreprise serein. C'est pourquoi, il est impératif, au regard des enjeux sociaux et des intérêts économiques et financiers de l'État et du secteur privé, que nous puissions œuvrer tous ensemble, à l'adoption de ce projet de loi au parlement », a-t-il indiqué.

Sidi Touré a annoncé qu'à la date du 17 juin 2020, le signal analogique des postes-récepteurs de télévision sera interrompu pour laisser place à la TNT qui, a-t-il révélé, couvrira d'ici là, 65% du District autonome d'Abidjan.

Pierre Magne, Vice-président de la Confédération générale des entreprises de Côte d'Ivoire (CGECI), a traduit la satisfaction des chefs d'entreprises du secteur au ministre de la Communication et des Médias. Il a indiqué que c'est une première fois qu'un ministère engage avec eux des discussions sur un projet de loi.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.