Sénégal/Guinée: CAN u17 / Nul contre le Cameroun et rejet par la CAF du recours contre la Guinée - Les Lionceaux quittent la compétition

L'équipe cadette du Sénégal ne sera pas du carré d'As de la Can U17 qui se déroule en Tanzanie. Les Lionceaux ont été éliminés, samedi 19 avril, après son nul (0-0) concédé contre le Cameroun, déjà qualifié. L'ultime espoir que le Sénégal avait pour décrocher la qualification en demi-finale et au Mondial a été suspendu au recours déposé auprès de la Caf sur deux joueurs guinéens supposés avoir changé d'identité. La requête n'a finalement pas prospéré puisque l'instance africaine a rejeté les accusations de la Fsf et tranché en faveur de la Guinée.

L 'équipe nationale U17 ne verra pas les demi-finales en Tanzanie ni la Coupe du monde U17 prévue en octobre au Brésil. Après leur match nul obtenu lors de la première journée du Groupe B face au Maroc et la courte défaite contre la Guinée (1 - 2), les Lionceaux ont finalement laisser passer leur chances d'accéder au demi-finale, synonyme de qualification à la Coupe du monde de la catégorie prévue en octobre au Brésil. Cela, suite au match nul concédé dimanche face au Cameroun ( 0-0) combiné à la victoire guinéenne sur le Maroc (1- 0) pour le compte de la dernière journée des phases de poule de la Can de la même catégorie.

Le Cameroun termine 1er du groupe avec 7 points suivi de la Guinée (6 points), du Sénégal (2 points) et du Maroc (1 point). La Fédération sénégalaise de football (Fsf) qui a épinglé la Guinée pour fraude sur l'âge n'avait toutefois pas manqué de saisir la Caf contre les deux joueurs guinéens, les accusant d'avoir fraudé sur leur âge avec de nouveaux passeports. Après la lettre réponse de la Fédération Guinéenne de Football (Fgf) qui rejetait les accusations de la Fsf, la Caf a finalement tranché en faveur de la Guinée. Qualifiée en demi finale et au Mondial de la catégorie, la Guinée affrontera le Nigéria en demi-finale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.