23 Avril 2019

Cameroun: Crise anglophone - Les séparatistes imposent un double Lock down dans les régions anglophones

Les séparatistes tentent de nouveau d'imposer leur loi en zone anglophone. Ils viennent de décréter une opération « Lockdown », ou le « verrouillage » des zones anglophones. Cette opération de Lock down selon eux, se déroulera cette fois en deux phases.

Les séparatistes ont donc de ce fait indiqué que la première phase du Lock down aura lieu du 29 avril au 1er mai 2019 et aura pour but d'empêcher la célébration de la fête du travail dans les régions du Nord-Ouest et du Sud du Cameroun

La seconde phase du Lock down se tiendra du 19 au 20 mai pour contrecarrer les célébrations de la fête nationale dans les régions anglophones.

Il est question de ne laisser ni entrer ni sortir les personnes dans les deux régions. Aussi, les propriétaires des commerces sont priés de respecter le mot d'ordre

Il faudra souligner que les autorités administratives ont toujours appelé les habitants à éviter les appels des villes fantômes et des lock-out imposés par des groupes sécessionnistes. Pour le moment, ces autorités n'ont pas encore réagi .

Ces opérations viennent s'ajouter aux « Ghost Towns » ou « villes mortes » toujours en vigueur tous les lundis dans ces régions.

Cameroun

Michael Ngadeu - Le Camerounais signe à La Gantoise

Annoncé depuis quelques jours du côté de la Belgique, Michael Ngadeu débarque à La… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.