Togo: Membres du Bureau national et responsables fédéraux sifflent la fin de "la machination" et renouvellent leur confiance à Nicodème Habia

Pour ces derniers qui étaient en conférence de presse ce Mardi 23 Avril 2019 au siège du parti Les Démocrates, "la parenthèse de cette crise est close", et ces "petits égarements ne sauraient mettre en péril la cohésion au sein du parti politique LES DEMOCRATES, en témoigne la présence ici de plusieurs membres du Bureau National et aussi les responsables fédéraux venus apporter leur soutien et confiance aux instances du parti sous la direction du Président HABIA". Pour ces membres du bureau national du parti au symbole d'un doigt levé vers le ciel, une commission ad'hoc ne peut pas démettre des gens dans l'instance d'un parti" et "la seule instance habileté à prendre de telles décisions, c'est le congrès".

Si ces derniers indiquent ne pas être venus pour se justifier mais apporter une part de vérité sur cette affaire de destitution pour cause de malversation et ne veulent même plus entendre parler de cette "machination" initiée par les initiateurs qui se réclament du Comité ad'hoc en question, ils reconnaissent au passage qu'il y a eu écriture en faux de la part de ces derniers et que "la justice doit pouvoir agir".

Sifflant la fin de la crise, Les Démocrates invitent les Togolais à mettre ensemble "le cap sur la lutte pour libérer le peuple togolais du joug de cette dictature cinquantenaire". Il est annoncé dans la foulée un "Congrès qui se tiendra dans un avenir très proche".

Déclaration liminaire de la Conférence de presse.

PARTI POLITIQUE LES DEMOCRATES

CONFERENCE DE PRESSE

DECLARATION

« Le mensonge se lève tôt mais la vérité finit par le rattraper et le dépasser »

Depuis quelques jours une histoire à faire dormir debout alimente l'actualité politique au Togo et celle-ci concerne le parti politique LES DEMOCRATES. C'est donc l'occasion de lever le doute dans l'opinion et la situer adroitement que ce qui ce passe n'est qu'une tempête dans un verre d'eau ; Il faut reconnaitre tout simplement que dans un parcours il y a des hauts et des bas ; ce moment de flottement ne doit pas divertir les vaillants combattants que nous sommes et nous détourner de notre objectif principal, celui de lutter pour que le Togo notre cher pays connaisse au plus vite l'état de droit et l'alternance.

Cette information ou décision de déchéance du Président National et du Porte Parole du parti ne répond en rien quand on s'attarde un petit moment à parcourir les statuts et règlement intérieur du parti.

De petits égarements ne sauraient mettre en péril la cohésion au sein du parti politique LES DEMOCRATES, en témoigne la présence ici de plusieurs membres du Bureau National et aussi les responsables fédéraux venus apporter leur soutien et confiance aux instances du parti sous la direction du Président HABIA.

Le parti tient donc à rassurer l'opinion que la sérénité règne en son sein et que les grandes décisions ne peuvent être connues que par le Congrès qui se tiendra dans un avenir très proche.

Le parti tient à féliciter les journalistes pour leur travail au quotidien malgré les conditions difficiles, et les appelle toujours à plus de professionnalisme et d'objectivité ; un petit travail de recoupement avant toute publication aurait pu permettre d'éviter ce malheureux épisode qu'a connue le parti LES DEMOCRATES ces derniers jours et surtout à jeter un trouble dans l'opinion. Cette parenthèse est clause et cap sur la lutte pour libérer le peuple togolais du joug de cette dictature cinquantenaire.

Le parti LES DEMOCRATES appelle le peuple souverain à rester vigilant, déterminé et mobilisé pour faire échec aux manœuvres du pourvoir qui cherche à décapiter les forces démocratiques ; que le peuple se lève comme un seul homme pour exiger la libération immédiate de tous les prisonniers politiques otages du régime rpt-unir.

Victoire au Peuple

Que l'Eternel bénisse le TOGO

TCHOKO TCHOKO ABLODE

Fait à Lomé le 23 Avril 2019

Pour le Parti LES DEMOCRATES

La 2ème Vice-présidente

EVEDJI Mawussi

">

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.