Cameroun: Palais de l'Unité - Honneurs à Vera Songwe

Reçue en audience jeudi dernier par le président de la République, la secrétaire exécutive de la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique a été élevée à la dignité de Grand officier de l'ordre de la valeur.

Tapis rouge, haie d'honneur d'une douzaine d'éléments de la Compagnie d'honneur de la Garde présidentielle, sabres au clair, accueil sur le perron du Palais de l'Unité par le ministre, directeur du Cabinet civil de la présidence de la République, Samuel Mvondo Ayolo et la dignité de Grand officier de l'ordre de la valeur remise personnellement par le président de la République, Paul Biya. C'est à un accueil des grands jours qu'a eu droit jeudi dernier, la secrétaire exécutive de la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique (CEA), Vera Songwe.

Des honneurs auxquels il faut ajouter près de 90 minutes d'entretien avec le président Paul Biya. Des échanges qui, comme elle l'a déclaré à la presse, leur ont permis d'aborder trois principaux sujets. Le premier a porté sur la Zone de libre échange continentale dont la ratification par le Cameroun est attendue. « Nous avons parlé de l'importance de ce grand projet africain pour le Cameroun qui est l'une des plus grandes économies de l'Afrique centrale, et de toute l'importance que cette zone de libre échange continentale va avoir pour la croissance du pays », a-telle affirmé. Autre sujet évoqué avec le président de la République, la « diversification de l'économie camerounaise, et la création d'emplois ».

Pour cela, la secrétaire exécutive de la CEA pense que le numérique est un atout non négligeable dans ce domaine. Elle s'est ainsi félicitée de ce que des maillons de ce domaine commencent à voir le jour dans notre pays au point d'espérer que si l'on parle de la Silicon Valley aux Etats-Unis, « nous puissions aussi parler de Silicon Mountain à Buea ».

Pour Vera Songwe, il est donc question d'encourager la jeunesse qui s'engage dans ce domaine en facilitant l'accès au numérique par la diminution des coûts pour une plus grande participation des populations. Dernier sujet d'entretien, et non des moindres, « l'importance de l'intégration régionale pour l'éco nomie camerounaise ».

Pour l'hôte du président de la République, il est extrêmement important de mesurer les enjeux des changements climatiques qui ont des effets dans la zone du bassin du Lac Tchad et dans certaines régions du Cameroun. Trois principaux sujets qui n'ont pas empêché la Camerounaise, à la tête de la CEA depuis 2017, de discuter avec le président de la République de l'une des principales préoccupations de la profession de foi de ce dernier lors de la dernière élec tion présidentielle : la question de l'emploi des jeunes et des femmes au Cameroun.

Avec au final, une convergence de vues entre les deux personnalités. Un échange de cadeaux a eu lieu entre le président de la République, Paul Biya et sa compatriote. Vera Songwe, qui était accompagnée du coordonnateur résident du système des Nations unies, Allegra Maria Del Pilar Baiocchi, est repartie du Palais de l'Unité, auréolée de la dignité de Grand officier de l'ordre national de la valeur.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.