22 Avril 2019

Cameroun: Douala - Le Minac en immersion au Musée maritime

Bidoung Mkpatt est allé à la découverte de cet espace consacré à la mer le 20 avril dernier.

Une plongée dans l'histoire du Cameroun, par la côte. C'est à cet exercice que s'est livré le ministre des Arts et de la Culture (Minac), Bidoung Mkpatt, le samedi 20 avril dernier à Douala. Le Minac a effectué une visite au Musée maritime (Muma) de Douala, sis à Bonanjo. Visite guidée, en l'occurrence, conduite par Auguste Mbappe Penda, le directeur général du Conseil national des chargeurs du Cameroun (Cncc), structure promotrice du Muma.

Accompagné par le Sg de la région du Littoral, Thierry Ki-Nou Nana, représentant le gouverneur, le Minac est allé à la découverte des trois niveaux d'exposition du Muma, naviguant sur le flot des siècles au fil des explications.

Ici, des tableaux, répliques de canon ou de navires antiques, pour évoquer le contact avec l'Occident, puis la Traite négrière. Là, des portraits d'anciens chefs sawa, interlocuteurs des premiers colons. Là-bas, un morceau d'embarcation ou d'autres symboles de l'épopée des peuples de l'eau... Puis retour au présent, avec cet espace, au 2e étage, qui représente un bateau. « Bienvenue à bord ! », lancera d'ailleurs le guide spécifique au ministre à son arrivée.

Ancre, barre, corne de brume, équipements de communication radio, pavillon, salle de machines, etc. tous les compartiments et composants d'un navire moderne ont été déroulés devant des visiteurs visiblement captivés. « Cette initiative fort louable contribue de manière éclatante à la valorisation du patrimoine culturel camerounais », a déclaré le ministre des Arts et de la Culture au terme de la visite.

Il a ensuite félicité le Dg du Cncc, initiateur du projet, ainsi que les autres parties prenantes dont les efforts ont permis au Muma de voir le jour. Les musées, a poursuivi le Minac, sont destinés à être, selon la vision gouvernementale, « des structures garantes de la promotion des universaux culturels, qui sous-tendent l'identité culturelle des communautés, et l'unité nationale du Cameroun. » Mais dans un contexte de rareté des ressources, ils doivent aussi « mettre en place des plateformes de coopération et être de vé ritables pôles culturels. »

Une piste pour laquelle le Minac, tutelle technique des musées, a promis une assistance au Muma. S'exprimant face à la presse en fin de cérémonie, le Dg du Cncc a rappelé l'importance d'un site comme le Muma pour Douala. Spécialement dans un contexte où le Cameroun s'apprête à accueillir deux événements internationaux d'envergure : le Championnat d'Afrique des Nations (Chan) de football en 2020, et la Can 2021.

Cameroun

Route Mora-Dabanga-Kousseri - La deuxième phase des travaux lancée

Cette étape lancée samedi dernier à Mora concerne la réalisation physique du projet que va… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.