Afrique: UAS - Les relations entre l'UE-ACP débatues

Les relations entre l'Union européenne et les pays ACP (Afrique-Caraïbe-Pacifique) datent de bientôt quarante-cinq bonnes années. Une conférence débat a été organisée pour édifier les étudiants de l'Université Africaine des Sciences (UAS) de Libreville. Les avis entre les étudiants étaient partagés et ils ont bénéficié du contenu de cette conférence.

Les étudiants de l'Université Africaine des Sciences(UAS) de Libreville ont répondu massivement présent à la conférence sur les relations entre l'Union européenne(UE) et les pays ACP(Afrique-Caraïbe-Pacifique). Une conférence publique organisée le vendredi dernier dans le cadre de la 23è Table ronde internationale. Elle a été animée par Annie Gruber, Agrégée en Droit public de l'Université Paris Descartes. Après un historique des relations entre les deux parties dont le thème était : " Les relations entre l'Union européenne(UE) et les pays ACP (Afrique-Caraïbe-Pacifique : Evolution et avenir ?", la conférencière a éclairé l'assistance sur les accords de Lomé de 1975-2000.

Il a été aussi question pour l'Agrégée en Droit public de rappeler que les accords de Cotonou signés en 2000, prendront fin en février 2020.Sur les questions de Droit de l'Homme, la conférencière affirme que cette situation a été plutôt " un peu décevant". Mais pour le reste, il faut signaler qu'il y a eu des avancées considérables, va-t-elle poursuivre.

Les avis des étudiants ayant pris part à cette conférence sont mitigés quant aux relations entre l'Union européenne(UE) et les pays ACP(Afrique-Caraïbe-Pacifique). Pour les uns, ces relations contribuent au développement de ces Etats ACP. Ce qui n'est pas de l'avis des autres étudiants qui estiment que ces relations ne sont que l'exploitation de ces pays qui sont la source de richesse des pays européens.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.