Congo-Kinshasa: Environnement et développement durable - Des agents et cadres du secrétariat général réclament leurs primes spécifiques

Le collectif des travailleurs de la structure menace de débrayer en cas de non satisfaction de leurs revendications, dénonçant une série d'injustices dont sont victimes ses membres.

Dans une lettre du 17 avril, les agents et cadres du secrétariat général à l'Environnement et développement durable ont sollicité une audience auprès du directeur de cabinet du chef de l'Etat, Vital Kamerhe, comme représentant de leur employeur. Tout en dénonçant un manque d'équité dans la gestion de leurs dus accordés légalement par l'Etat, ce collectif note que ses membres, ouverts au dialogue, sont également prêts à organiser des actions de masse en cas de non satisfaction de leurs réclamations.

Tenant compte des discours du président de la République aussi bien lors de son investiture, de l'échange des vœux avec le corps diplomatique accrédité dans le pays que pendant sa dernière mission à Nairobi, au Kenya, le collectif fait constater que les enjeux environnementaux restent les plus préoccupants et permettront à la République démocratique du Congo de se développer, selon la vision du chef de l'Etat, alors que ceux qui travaillent dans ce domaine sont victimes d'injustices qui perdurent depuis plusieurs exercices budgétaires. Après analyse des conditions socioprofessionnelles que traversent ses membres, ce collectif met en exergue le manque d'équité de la part de l'Etat dont ces derniers sont victimes.

Une différence avec leurs pairs d'autres ministères

Dans leur lettre au directeur de cabinet du chef de l'Etat, les travailleurs du secrétariat général à l'Environnement et développement durable rappellent qu'ils devraient bénéficier d'un traitement équitable par rapport à la prime pour fonctions spécifiques au regard de leurs prestations spécifiques dont leurs collègues d'autres ministères sont bénéficiaires. Il s'agit notamment des primes pour la protection de l'environnement et de la biodiversité, de la gestion des ressources naturelles renouvelables et non renouvelables ainsi que de la gestion des écosystèmes, etc.

Ce collectif attend donc du directeur de cabinet du chef de l'Etat des solutions idoines à ses revendications qui ont perduré, explicitement le contreseing de la grille barémique de la prime permanente pour fonctions spécifiques qui leur est allouée par le ministre d'Etat, ministre du budget, qui bloquerait la démarche normale d'octroi des primes prévues par les articles 48 et 49 de la loi n° 16/013 du 15 juillet 2016 portant statut des agents de carrière des services publics de l'Etat.

Des actions de masse jusqu'à satisfaction

Ces agents et cadres du secrétariat général à l'Environnement et développement durable préviennent qu'en cas de non prise en compte de leurs doléances, ils se verront obligés d'organiser des actions de masse non-stop. Dans leur courrier à Vital Kamerhe, ils ont rappelé tous les textes juridiques qui leur octroient ces avantages ainsi que les différentes correspondances entre les ministères intervenant dans ce domaine. En annexe de leur correspondance, ils ont mis l'arrêté du ministre d'Etat, ministre de la Fonction publique, la lettre de transmission de la grille barémique du ministre de l'Environnement et développement durable ainsi que l'accusé de réception du mémorandum adressé, le 19 février dernier, au président de la République, reprenant leurs revendications.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.