Ile Maurice: Décès de Lindsay Aza - «Ce n'est pas un cas d'homicide» dit le Dr Gungadin

«Je n'ai aucune raison de croire que c'est un cas d'homicide.» Le Dr Sudesh Kumar Gungadin a été catégorique lors de sa déposition dans le cadre de l'enquête judiciaire initiée suite a décès du travailleur social Lindsay Aza. Le médecin légiste était en Cour de Pamplemousses ce lundi 22 avril.

Contre-interrogé par Me Erickson Mooneapillay qui représente les intérêts de la famille du défunt, le Dr Sudesh Kumar Gungadin concède toutefois que la façon dont le corps a été retrouvé est bizarre. «Ce genre de pendaison est certes bizarre mais pas impossible» dit le Dr Gungadin. Pour rappel, le travailleur social avait été retrouvé pendu, mais ses pieds touchaient le sol. «Même si quelqu'un souhaite mettre fin à sa vie par pendaison, ses pieds peuvent toucher le sol» a réitéré le médecin légiste.

Pour rappel, le rapport médical produit en cour a confirmé que Lindsay Aza est mort d'une strangulation. Pour rappel, Lindsay Aza avait été retrouvé pendu à son domicile le 1er octobre 2012. Dans un premier temps, la police avait privilégié la thèse du suicide. Toutefois, la famille du président de l'ONG Elan avait rejeté cette éventualité, réclamant une nouvelle enquête car avait relevé plusieurs zones d'ombre entourant sa mort.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.