Libye: Plus de deux cents morts lors des combats

Photo: APS
Photo d'illustration

L'Organisation mondiale de la santé a annoncé que les combats de Tripoli ont tué deux cent vingts personnes, blessant mille neuf autres.

Les victimes font partie du personnel médical, des femmes et des enfants. Le conflit armé a interrompu le système éducatif de 122 088 élèves, dans les zones de combat dans la capitale libyenne. Le corps enseignant est incapable de se rendre dans les écoles.

Un demi-million d'enfants en plus de dizaines de milliers d'autres dans les zones ouest de la Libye sont exposés à un danger direct du fait de l'escalade dans les combats, selon le représentant de l'Unicef en Libye, Abderrahmane Ghandour. Il met en garde contre l'atteinte aux droits des enfants y compris le fait de les enrôler ou de les utiliser lors des combats.

Les Nations unies ont évacué, le week-end dernier, près de deux cents réfugiés de la Libye vers le Niger voisin, ajoutant que trois mille autres sont toujours bloqués dans des centres de détention aux abords des zones de combats.

Le Conseil de sécurité demeure incapable d'adopter un accord ou un quelconque communiqué à propos du dossier libyen.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.