Liens entre l'eau et l'assainissement et les ODD examinés par le HLPF 2019

18 Avril 2019

Marrakech, Maroc — Un évènement parallèle pour discuter du sujet de l'eau et de l'assainissement s'est tenu en marge du Forum régional africain pour le développement durable (FRADD 2019) sur le thème « Autonomisation des populations et garantir l'inclusion et l'égalité »" - Bâtir sur les liens entre l'eau et l'assainissement et les Objectifs de développement durable examinés par le Forum politique de haut niveau 2019.

L'évènement était organisé sur la base du Rapport mondial de synthèse sur l'ODD 6 (ONU, 2018), un rapport d'ONU-Eau coordonné par le WWAP de l'UNESCO et bénéficiant des contributions de 13 institutions des Nations Unies et de nombreuses autres organisations internationales.

Plus précisément, les délégués et représentants des institutions au 5ème FRADD ont délibéré sur le document de politique régionale africaine sur l'interdépendance de l'ODD 6.

L'accent a été mis sur les interconnexions de l'ODD 6 (Eau) avec l'ODD 4 (éducation de qualité), l'ODD 8 (travail décent et croissance économique), l'ODD 10 (réduction des inégalités), l'ODD 13 (action pour le climat) et l'ODD 16 (paix, justice et institutions fortes), en plus de l'ODD 17 (partenariats).

Il existe de fortes corrélations entre ces ODD et l'eau et leur compréhension est d'une importance particulière pour l'établissement des priorités, la cohérence des politiques et l'efficacité à l'échelle régionale et nationale, conviennent les participants.

Les approches intégrées qui prennent en compte plusieurs - idéalement toutes - les dimensions du développement durable doivent être mises en pratique, disent-ils.

L'eau est un facteur important pour progresser dans de nombreux autres ODD de l'Agenda 2030 ainsi que dans la Vision africaine de l'eau à l'horizon 2025 et dans l'Agenda 2063. Cela a également été clairement souligné dans deux études de cas solides menées en Éthiopie et en Ouganda. Une étude de cas sur la collecte des eaux de pluie a présenté une solution pratique pour faire face à la pénurie croissante d'eau et améliorer l'accès à l'eau pour tous.

Résultat clé

Il est impossible d'assurer une éducation de qualité inclusive et équitable sans un accès à l'eau potable, à l'assainissement et à l'hygiène dans les écoles. Par conséquent, les décideurs devront veiller à ce qu'aucune école ne soit créée sans services d'approvisionnement en eau potable et d'assainissement bénéficiant d'un financement d'entretien régulier dans le cadre de son budget récurrent, et l'hygiène devra être (ré) introduite en tant que matière obligatoire et pratique dès la maternelle.

L'évènement parallèle était organisé par le WWAP, la CEA, le Bureau régional de l'UNESCO pour l'Afrique et UN Water.

Publié par :

La Section des communications

Commission économique pour l'Afrique

BP 3001

Addis-Abeba (Éthiopie)

Tél. +251 11 551 5826

Adresse électronique : eca-info@un.org

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.