Madagascar: Fred Rabekoto - « J'ai grandi avec le sport automobile »

interview

Fred Rabekoto s'annonce comme le futur champion

Déjà champion au Slalom à 16 ans, Fred Rabekoto est en train de se frayer une place au soleil dans un rallye pourtant difficile. Sa deuxième place au Rallye Passion à Antsirabe montre que le jeune homme de 22 ans est en train de franchir un nouveau palier. Sa modestie l'oblige à ne pas s'enflammer sur ce qui est tout de même un exploit. Il s'explique dans une interview exclusive.

Finir deuxième du Rallye Passion est-il un exploit auquel vous vous attendez ?

« Pour tout dire, je ne m'attendais pas à faire si bien et j'en suis très heureux. Ceci dit mon parcours serait assez logique car avec un père (Jeannot Rabekoto) qui a brillé aux côtés de Maurice Be et un frère (Titi) qui devait être très fier de moi du haut où il est, je n'ai pratiquement pas le droit d'échouer. Ma vie tourne autour de ce bel héritage car j'ai grandi avec le sport automobile et je crois que je ne peux pas m'en passer. »

Est-ce à dire que vous envisagez de partir sur la scène internationale si ça continue de marcher très fort pour vous ?

« Pourquoi pas en effet ? Ceci dit, je ne pense pas que dans l'immédiat je vais participer à des rallyes mêmes africains ou européens car cela demande d'énormes moyens. Il faut surtout que j'arrive à améliorer mes résultats à Mada. C'est essentiel avant d'espérer aller voir ailleurs. »

Un mot sur votre deuxième place au Rallye Passion ?

« Je me sentais bien même si la voiture a un problème de puissance. Comme j'ai vu qu'il y a quelque chose à prendre en voyant Rivo se montrer très prudent, j'ai tenté crânement ma chance. Un quitte ou double qui m'a permis de ravir deux épreuves spéciales. Cela m'a permis de quitter la 5ème place et venir se placer en seconde position du général. C'est fabuleux. Et c'est tant mieux si ma famille est ravie ainsi que mes fans car je commence à en avoir. »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.