Afrique: Réajustement du budget de la CAN pour personnes amputées

Luanda — Initialement évalué à 103 millions de kwanzas, le budget de la 5e édition de la Coupe d?Afrique des Nations de football pour personnes amputées sera réajusté de 30%, faisant un total de 133,9 millions de kwanzas, a déclaré le président du Comité paralympique africain (CPA), l?Angolais Leonel da Rocha Pinto.

Se confiant à la presse lundi après une audience avec la ministre de la Jeunesse et des Sports, Ana Paula do Sacramento Neto, Leonel da Rocha Pinto a déclaré que ce fait résultait de la variation constante des prix des produits sur le marché national.

Il a ajouté que la compétition, qui se déroulera du 30 septembre au 14 octobre à Benguela (littoral d'Angola), nécessitera l'adaptation des infrastructures sportives et hôtelières aux conditions spéciales des athlètes.

La variation constante des prix des produits sur le marché national justifiait la révision du budget de la compétition connaîtra la participation des pays suivants: Ghana, Ghana, Nigeria, Libéria, Guinée Bissau, Togo, Sierra Leone, Rwanda, Maroc, Tanzanie, Côte d'Ivoire, Cameroun et Kenya.

Pour cet événement, une campagne de marketing sera menée dans les médias sociaux afin d'attirer des sponsors et de permettre l'adhésion des spectateurs, avec une incidence pour les étudiants de différents niveaux d'éducation.

"Nous montrerons que les jeux sont compétitifs et attrayants du point de vue du spectacle, mais également comme un produit qui se vend", a-t-il souligné.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.