Algérie: Chlef - Affluence considérable sur les activités du mois du patrimoine

Chlef — Une affluence considérable de visiteurs a marqué, lundi, l'ouverture des activités du mois du patrimoine, au musée public Abdelmadjid Meziane de Chlef, sous le signe "sécuriser le patrimoine culturel".

Dans son intervention à l'occasion, la directrice de la culture de la wilaya, Fatima Bekara, s'est félicité de l'"affluence nombreuse des citoyens" reflet pour elle, de leur "intérêt pour leur patrimoine culturel".

L'opportunité a donné lieu à la tenue, au niveau du hall du musée, d'une exposition de produits de l'artisanat local, ainsi que de vestiges historiques, mis à jour dans la région, avec l'aide des services de sécurité, outre des outils utilisés dans différentes fouilles archéologiques.

Elle a souligne le rôle dévolu au citoyen dans la "sauvegarde du patrimoine culturel", notamment contre la contrebande d'objets ou de vestiges archéologiques, "classée à la 3ème place mondiale, en terme de revenus, après le trafic d'armes et des drogues", a-t-elle informé.

Mme. Bekara, s'est félicité à cet effet, du développement d'une "certaine prise de conscience chez les citoyens quant à la valeur du patrimoine archéologique".

Elle a cité pour preuve, une découverte archéologique mise à jour, dernièrement, au lieu dit "Skassik" de la commune de l'Oued Fodda, grâce à un citoyen, qui a signalé avoir trouvé une jarre de l'ère romaine, dans sa ferme.

Suite a quoi une première inspection des lieux a démontré qu'il s'agit du premier atelier de poterie romaine découvert en Algérie, dans l'attente de la réalisation d'autres fouilles plus poussées.

De nombreux citoyens rencontrés, sur place, par l'APS, ont salué l'organisation de cette manifestation, devenue une tradition annuelle visant la "valorisation du patrimoine culturel et sa promotion auprès des nouvelles générations".

Outre l'animation de communications sur la sauvegarde du patrimoine culturel et la lutte contre le trafic de pièces archéologiques, la première journée de la manifestation a, aussi, donné lieu à la tenue d'une exposition mettant en exergue les moyens mobilisés par le commandement de la Gendarmerie nationale, comptant huit unités régionales et deux brigades spéciales à Djanet et Guerarra, dans sa lutte contre ce trafic.

Selon les données fournies, sur place, par le commandant Brahim Bensifi, les services de la gendarmerie nationale, à l'échelle nationale, ont traité 44 affaires liées au trafic de pièces archéologiques, en 2018, ayant abouti à l'arrestation de 53 personnes et la récupération de 963 biens culturels. Il a, également, fait part du signalement de la découverte de 15 sites archéologiques.

A noter la programmation au titre de ce mois du patrimoine, d'un stage de formation, début mai prochain, au profit des agents de sécurité affectés à la surveillance de sites archéologiques classés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.