Maroc: Un vibrant hommage rendu à Rita El Khayat

Un vibrant hommage a été rendu vendredi, à Marrakech, à la psychiatre, journaliste, poétesse, anthropologue, militante des droits de l'Homme et écrivaine marocaine Rita El Khayat à l'initiative de la Chaire de l'Institut du monde arabe (IMA) et l'Université Cadi Ayyad de Marrakech (UCA).

Lors de cette rencontre, les témoignages se sont succédé pour mettre en relief l'engagement, le militantisme et le parcours prolifique d'une intellectuelle marocaine d'exception, qui a enrichi la scène scientifique nationale et mondiale par des œuvres portant notamment sur la place de la femme au Maghreb et dans la société arabe.

Cette intellectuelle de renommée mondiale, qui a consacré sa vie à la recherche, a également milité pour une psychiatrie moderne au Maghreb, en analysant les approches psychiatriques dans cette région, à la confluence des conceptions et des pratiques scientifiques et religieuses traditionnelles, et de la psychiatrie développée dans les pays occidentaux.

Les participants à cet événement, dont des artistes, des chercheurs et des intellectuels, ont salué l'engagement de cette intellectuelle humaniste, qui a investi les problèmes et soucis de la femme maghrébine et arabe et qui a beaucoup travaillé sur la culture maghrébine.

Ils ont mis en relief l'apport et l'intérêt des recherches universalistes de cette militante des droits de l'Homme, qui a porté un intérêt particulier à la condition féminine au Maghreb ainsi qu'aux marginaux (les malades mentaux et les hommes en situation de rue). S'exprimant à cette occasion, Mme Rita El Khayat n'a pas caché son immense joie d'avoir reçu un hommage dans son pays "par un institut prestigieux (IMA), qui nous représente en tant qu'Arabes et Maghrébins au cœur de l'Europe dans la partie intellectuelle la plus vivante du Vieux Continent".

"C'est une reconnaissance pour mon parcours intellectuelle et pour mon pays et pour les femmes marocaines et à toutes les femmes maghrébines et arabes", a-t-elle dit dans ce contexte. Le directeur de l'IMA, Mojeb Al Zahrani, a souligné pour sa part, que l'IMA rendra en 2019, près de 9 hommages à des femmes arabes créatrices dans plusieurs champs disciplinaires, dont Houria Si Nacer, la psychologue, physicienne et intellectuelle tunisienne, Faouzia Charfi, l'artiste plasticienne jordanienne, Suha Shoman puis l'enseignante chercheure algérienne, Naget Khadda.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.