Ile Maurice: Bureau du premier ministre - Ken Arian, l'homme aux multiples casquettes

Il est partout ou presque. Depuis que Ken Arian (photo) a posé ses valises au bureau du Premier ministre, le 7 décembre 2017, l'ancien steward et aussi ancien président de l'Outsourcing & Telecommunications Association of Mauritius, a été nommé à plusieurs postes clés du gouvernement. Le conseiller spécial du Premier ministre (PM), qui touche un salaire de Rs 92 000 et une allocation de Rs 11 500 pour cette responsabilité, a fait l'objet d'une nouvelle question parlementaire mardi dernier. En dépit du fait que toutes ses allocations ne soient pas publiques, il ressort que le salaire cumulé de Ken Arian tournerait autour de Rs 212 114 par mois.

Répondant au député mauve Rajesh Bhagwan, Pravind Jugnauth a rappelé que Ken Arian occupe, entre autres, le fauteuil de président du conseil d'administration d'Airport of Rodrigues Ltd (ARL) depuis le 23 mars 2018, touchant un salaire de Rs 52 000 au passage. D'après le chef du gouvernement, cela a été logique de le nommer président du board d'ARL puisque cet organisme n'avait pas les moyens de négocier avec des bailleurs de fonds pour obtenir les Rs 3,9 milliards nécessaires à la construction de la nouvelle piste d'atterrissage à Rodrigues. Raison pour laquelle Airports of Mauritius Ltd (AML), qui a pour président... Ken Arian, a pris le contrôle de la société qui gère l'aéroport de Rodrigues.

Ce faisant, Ken Arian a été catapulté à la tête d'ARL au détriment de Claude Wong So. Toutefois, le salaire du conseiller à la tête d'AML demeure un mystère. Lors d'une question parlementaire le 27 novembre dernier, Pra- vind Jugnauth a déclaré que son conseiller touchait une «car allowance» et une «petrol allowance» de Rs 30 000 et Rs 16 614 respectivement.

Toujours dans le domaine de l'aviation, le bras droit du Premier ministre est également le président du conseil d'administration d'Airport Terminal Operations Ltd (ATOL), la société propriétaire du terminal de l'aéroport. Aucune information n'est disponible sur son salaire en tant que président d'ATOL.

Il n'y a pas que ça. L'ancien steward siège aussi sur le conseil d'administration de Mauritius Duty Free Paradise Co. Ltd and de Rodrigues Duty Free Paradise Co. Ltd. En novembre dernier, Rajesh Bhagwan avait voulu savoir combien Ken Arian recevait comme allocations, en siégeant sur les boards de ces boutiques hors taxes. «Les allocations des présidents et des directeurs siégeant sur les compagnies gouvernementales sont disponibles dans leurs rapports annuels», avait répondu le PM.

Le conseiller spécial de Pravind Jugnauth, détenteur d'un B.A. (Hons) en français et d'une maîtrise en sciences de gestion, a plusieurs autres cordes à son arc. Il est ainsi un des «co-opted members» du National Environment Fund, siégeant aux côtés de Sarah Rawat Currimjee, une autre conseillère du PM. Il reçoit Rs 10 000 pour cela. Ce n'est pas tout. À chaque fois que Ken Arian siège sur l'Information and Communication Technologies Committee du Human Resource Development Council, il perçoit une allocation de Rs 1 195.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.