Togo: Fin de la trêve pascale

23 Avril 2019

L'archevêque émérite de Lomé Mgr Philippe Fanoko Kpodzro, qui avait appelé à boycotter les élections législatives de décembre 2018 et avait refusé de s'inscrire sur les listes électorales, demande maintenant l'organisation d'un recensement. Ceci dans la perspective des élections locales prévues cette année et de la présidentielle de 2020.

'Vous savez tous que des centaines de milliers de nos compatriotes y compris moi-même ne se sont pas faits recenser lors des premières opérations pour des raisons que vous connaissez tous', a-t-il déclaré mardi.

Il demande à présent 'une reprise du recensement ici et maintenant'.

Très engagé politiquement, le prélat a regretté la probable adoption des réformes institutionnelles et constitutionnelles par l'Assemblée dont le contenu n'est pas conforme à ses souhaits.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.