23 Avril 2019

Angola: La championne du monde de jiu-jitsu reçue en apothéose

Luanda — L'Angolaise Kiriana Neto, sept ans, championne du monde de jiu-jitsu (version brésilienne) dans la catégorie des enfants, est arrivée mardi soir à Luanda, où elle a été reçue en apothéose par des centaines de personnes, dont des membres de sa familles, des amis, sportifs (lutteurs), entraîneurs et autres citoyens.

À l'aéroport de Luanda, Kiriane Neto, qui était radieuse et émue, s'est dite satisfaite de son exploit, ajoutant qu'était toujours confiante en la possibilité de devenir championne du monde.

L'athlète, qui représente l'Ecole Luneto Power Gym School, a reconnu la valeur des autres participantes, notamment de a Brésilienne Márcia Mascarenha, son adversaire en finale.

Selon Américo dos Santos, entraîneur de Kiriane Neto, il a toujours cru aux qualités et capacités de l'athlète, en tenant compte de son dévouement et intérêt dans la discipline.

Il a valorisé non seulement la championne, mais également les autres athlètes angolais de la discipline, car il existe un grand talent dans les niveaux de formation, appelant les entités intéressées à parrainer ces lutteurs qui peuvent apporter beaucoup de joies aux Angolais.

Celle-ci a été sa première participation à un championnat du monde de sport après avoir remporté le championnat d'Afrique le 3 mars 2019 en Afrique du Sud.

En plus de Kiriana, l'Angola a déjà remporté le jiu-jitsu mondial, version brésilienne, par les athlètes Waletr Lobão, Catarina Araújo (2016), Érick Rocha, Victor Santos, Omar Sousa (2014) et Walter Faustino en 2012.

Angola

La dépouille de Jonas Savimbi formellement identifiée

Un dénouement dans l'affaire Jonas Savimbi en Angola. Il a mené la guerre civile pendant près de… Plus »

Copyright © 2019 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.