Congo-Kinshasa: Mabunda-Kabund - Vers le plébiscite du ticket FCC-CACH !

L'heure de vérité a sonné à l'Assemblée nationale de la République Démocratique du Congo. Le Bureau provisoire de la Chambre basse du Parlement, sous la houlette de Pierre Maloka Makonji, a confirmé l'élection et l'installation des membres du bureau définitif.

Ces scrutins vont, en effet, intervenir dans la matinée de ce mercredi 24 avril 2019. Incroyablement soit-il, le ticket FCC-CACH est véritablement bien parti pour récupérer finalement la direction de cette grande institution de la République grâce notamment, à sa large majorité confortable acquise au sortir des législatives nationales du dimanche 30 décembre 2018. Et donc, Jeanine Mabunda est assurée d'obtenir le perchoir de la Chambre basse du parlement. Ce sera une première ! Un évènement exceptionnel et unique, où une femme, dame d'acier, forte, intelligente, pétrie de connaissances, expérimentée et compétente, va prendre à défaut de la concurrence, le perchoir de la Chambre basse du parlement. Ce faisant, la date du 24 avril rentrera tout droit dans les annales.

Déjà, pour rappel, la voie a été balisée pour la candidate de la coalition FCC-CACH, Jeanine Mabunda. Retiré de la course, Henri Thomas Lokondo aura, de ce fait, passé une semaine difficile, en luttant à cor et à cri, contre la majorité parlementaire pour maintenir son nom sur la liste en tant que prétendant indépendant au poste du Président de l'Assemblée nationale. Hélas ! Il aura suffit des combinaisons politiciennes, pour qu'il soit, finalement écarté de la course, pour le grand bonheur des caciques du Front Commun pour le Congo. Exit donc de la concurrence, Jeanine Mabunda peut, désormais, dormir sur ses lauriers, en attente de son plébiscite qui va devoir se matérialiser incessamment.

La magie du 24 avril...

La date du 24 avril va demeurer historique pour la République Démocratique du Congo. Le 24 avril 1990, après 25 ans de règne sans partage, le Marechal Mobutu Sese Seko, avait annoncé la fin du parti unique au Zaïre, et ce, avant d'inaugurer officiellement le pluralisme politique. 29 ans, jour pour jour, à moins qu'il y ait une action mystérieuse, Jeanine Mabunda, est assurée d'obtenir le perchoir de la Chambre basse du parlement. Ce sera une première ! Un évènement exceptionnel et unique, où une femme, dame d'acier, forte, intelligente, pétrie de connaissances, expérimentée et compétente, va prendre à défaut de la concurrence, le perchoir de la Chambre basse du parlement. Ce faisant, la date du 24 avril rentrera tout droit dans les annales.

Dans tous les cas, toutes les candidatures alignées par la coalition FCC-CACH, vont être élues sans une forte opposition. Auparavant, la salle du congrès du Parlement avait vibré au rythme de la présentation des projets de chaque prétendant aux différents postes du bureau définitif pour cette législature. De Mabunda Jeanine, en passant par Jean-Marc Kabund, Balamage Boniface, Musao Kalombo Célestin, pour conclure avec Innocent Unyon et Alfani Marie-Claire, les 6 candidats de la Majorité parlementaire aux différents postes du bureau définitif ont été auditionnés au cours de la plénière d'hier, mardi 23 avril 2019, devant leurs collègues députés. A tour de rôle, ces Députés nationaux ont fait savoir à leurs collègues qu'ils feront tout ce qui se trouve à leur pouvoir, pour bien gérer l'Assemblée nationale, en organisant efficacement les travaux des séances plénières et des commissions en vue d'assurer la qualité de l'action parlementaire.

Triomphe sans gloire

D'emblée, la victoire de la coalition FCC-CACH, qui se profile à l'horizon, aura probablement une saveur maussade pour ceux qui aiment la bataille électorale qui intervient généralement entre Majorité-Opposition. A défaut de la concurrence, certains pourront dire : « A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire ». Et bien, c'est la liberté d'expression. C'est aussi cela la beauté de la démocratie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.