23 Avril 2019

Sénégal: Zeynab Mbengue, "honorée et fière" d'intégrer la Cour des comptes

Dakar — Zeynab Mbengue, installée mardi dans ses nouvelles fonctions à la Cour des comptes, s'est dit "honorée et très fière" d'être la première femme à intégrer cette haute juridiction sénégalaise chargée de contrôler les comptes publics.

"Je suis très honorée et très fière d'avoir intégré cette haute institution qui est une institution majeure au Sénégal, en Afrique et dans le monde, a dit Zeynab Mbengue Wade à des journalistes à l'issue de l'audience plénière solennelle de la prestation de serment et d'installation des nouveaux magistrats de la Cour des comptes.

Omar Kâ, Pape Demba Diao, Ahmadou Badji, Adiyatou Guèye, Abdoulaye Seck, Amédy Dieng et Zeynab Mbengue ont tour à tour prêté serment devant la Cour, en jurant de faire preuve de loyauté et d'intégrité dans l'exercice de leurs nouvelles fonctions.

"Nous sommes des fonctionnaires et nous avons servi l'Etat depuis presque plus d'une quinzaine d'années dans différentes stations", a renchérit Mme Wade.

Dans son parcours, elle a eu à occuper les fonctions de conseillère technique du directeur national du plan au ministère de l'Economie, des Finances et du Plan, du directeur de la recherche au niveau de l'Ecole nationale d'administration, secrétaire générale du ministère du Tourisme et des Transports aériens (... )".

"Nous avons durant toute cette période travaillé pour l'Etat et le peuple sénégalais sans le mélanger avec autre chose donc si nous avons prêté serment aujourd'hui ça ne fera que nous renforcer dans cette dynamique", a-t-elle souligné.

"Comme mes autres promotionnaires, nous avons déjà fait le serment de servir l'Etat, uniquement l'Etat et nous allons faire de notre mieux pour respecter ce serment", a-t-elle assuré.

"L'arrivée à la Cour des sept nouveaux magistrats, alors que le dernier recrutement de magistrats remonte en 2003, est une précieuse bouffée d'oxygène, au moins à deux titres", a de son côté, salué le président de la Cour des comptes, Mamadou Faye.

Selon lui, "la présence, pour la première fois, d'une femme comme membre de la Cour des comptes, met un terme à notre malaise interne pour une longue absence de diversité de genre en notre sein".

"Cette dame, en perçant notre citadelle interne, prouve, encore une fois, qu'il est bien possible de concilier merveilleusement vie professionnelle et vie familiale", a-t-il soutenu.

Sénégal

Journée mondiale de la fistule obstétricale - Plus de 200 cas déclarés

Plus de 200 cas de fistules obstétricales sont signalés par an au Sénégal et 890 femmes ont… Plus »

Copyright © 2019 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.