24 Avril 2019

Cameroun: Le pays rejette la résolution du Parlement européen à son encontre

Le Cameroun dénonce la récente résolution du Parlement européen, qui appelle à la libération de l'opposant Maurice Kamto, entre autres choses. Dans une déclaration, le gouvernement exprime son indignation face à un texte qualifié de « kyrielle de contre-vérités ». Le Parlement de Strasbourg a adopté, la semaine dernière, une résolution sur le Cameroun qui met les forces de sécurité et les séparatistes armés sur le même pied d'égalité pour les exactions commises dans les régions anglophones.

C'est une résolution en 13 points qui a provoqué la colère à Yaoundé. Dans un texte très critique, les parlementaires européens avaient dénoncé l'intimidation des militants politiques, l'interdiction des manifestations, le recours aux tribunaux militaires pour juger des civils et une « culture de l'impunité » entre autres.

En ce qui concerne les régions anglophones, la résolution avait reproché aux deux parties leur manque de volonté à s'engager dans des pourparlers de paix. Elle avait appelé l'Union européenne à utiliser les leviers de l'aide au développement pour faire avancer la cause des droits de l'homme.

Les parlementaires européens avaient exhorté, par ailleurs, le régime camerounais à bâtir « une véritable démocratie représentative ». Yaoundé a rejeté, lundi, la résolution européenne, notamment les affirmations visant les forces de sécurité. « Nos forces républicaines, soutient le gouvernement, ne sauraient à la fois venir à la rescousse des populations et en être des bourreaux cyniques. »

Dans une déclaration de 19 pages, il justifie l'arrestation de Maurice Kamto, assurant que sa détention provisoire n'a rien d'arbitraire.

Le gouvernement se dit ouvert aux critiques constructives, d'où qu'elles viennent, mais rejette, affirme-t-il, « les injonctions sur fond de chantage à peine voilé. »

Cameroun

CAN 2019 - La succession du Cameroun se joue entre le Sénégal et l'Algérie

Le vendredi, le successeur du Cameroun vainqueur de 2017, sera connu. L'Afrique va consacrer son nouveau champion… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.