24 Avril 2019

Ile Maurice: Après une saison record, le tourisme mauricien s'essouffle-t-il?

Le ralentissement des arrivées enregistré en début d'année est qualifié de « dramatique » pour l'opposition. Les autorités tempèrent et prévoient un nouveau sursaut. Et quand ce secteur clé pour l'économie mauricienne toussote, cela peut provoquer de vifs débats à l'Assemblée nationale.

Le chef de l'opposition a choisi un discours alarmiste, à l'Assemblée nationale, pour décrire le ralentissement de la croissance du tourisme.

Pour Xavier Luc Duval, l'industrie est dans une très mauvaise passe. Les marchés européen et asiatique reculent : « Quel est le plan du ministère du Tourisme pour renverser cette situation dramatique dans notre industrie du tourisme ? C'est une question sérieuse. »

Les arrivées ont chuté de 3,5 % en début d'année. Le ministre du Tourisme minimise ce recul, parce qu'il équivaut à seulement 2 800 touristes de moins.

Anil Gayan précise que si les compétiteurs directs de Maurice ont enregistré pendant ce temps une forte croissance, c'est parce qu'ils ont opté pour un modèle différent : « Que ce soit Dubaï, les Seychelles, le Sri Lanka ou Singapour, ils ont choisi la politique du ciel ouvert. »

Même s'il a fait le choix d'un tourisme sélectif, Maurice a accueilli l'année dernière 1,4 million de touristes, un chiffre record. Les autorités président, qu'après un ralentissement cette saison, ce secteur devrait encore croître, et de 3,6% cette année.

Ile Maurice

Village touristique de Belle-Mare - L'éléphant blanc se remue après huit ans

Les travaux s'activent pour l'entrée en opération du Belle-Mare Tourist Village. Ce projet est… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Voyages et Tourisme

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.