24 Avril 2019

Afrique: CAN U17 - El Hadj Diouf conseille aux favoris de se méfier

interview

Présent au tirage au sort comme à la phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations Total U17 à Dar-es-Salam (Tanzanie), la Légende El Hadj Diouf double Ballon d'or africain en 2001 et 2002 nous livre ses impressions pour la Coupe d'Afrique des Nations en Egypte en juin.

a invité les équipes présentées comme favoris de se méfier parce qu'une CAN ne se joue pas seulement sur les qualités techniques.

CAFonline: Vous avez assisté au tirage au sort de la Coupe d'Afrique des Nations 2019 en Egypte, quels souvenirs en avez-vous ?

El Hadj Diouf : D'abord, une cérémonie grandiose qui a fait la fierté de tous les Africains. Ce soir-là, tous ceux qui ont regardé le tirage au sort, ont dû se dire que notre continent est prêt à faire de grandes choses, à relever les plus grands défis notamment dans le domaine du football. C'est une cérémonie qui va rester pendant longtemps dans les mémoires et au niveau du tirage au sort proprement, il a été fait dans les règles de l'art.

Comment avez-vous trouvé les poules ?

Je dirai aux équipes présentées comme les favoris de faire très attention. Les sélections africaines ont beaucoup évolué, il y a un nivellement par le haut et il n'y aura surtout pas de matchs faciles. Tout le monde ira en Egypte pour jouer ses chances à fond. Et la CAN a démontré notamment ces dernières années que ce ne sont pas toujours les équipes avec les meilleurs effectifs qui l'emportent.

Mais que faut-il alors en plus pour gagner ?

Il n'y pas de recette miracle. Il est vrai que le talent qui va jouer un grand rôle mais le cœur et la tête auront aussi une place trèsimportante. Vous savez, on peut changer de clubs, aller d'un club à l'autre, mais la sélection, c'est à jamais. Vous savez en Afrique tout le monde a conscience de ce que représente l'équipe nationale, le maillot national et la CAN. Si nous sommes adulés et aimés dans nos pays, ce n'est pas parce que nous avons donné de l'argent, c'est justement parce que nous avons procuré du plaisir et apporter de la fierté aux nôtres. Et cela n'a pas de prix.

Vous avez assisté à des matchs de la CAN U17, le niveau était-il bon ?

Oui, nous avons suivi des matchs sérieux et des joueurs de très bon niveau. Et il faut aller dans le sens d'encourager la CAF de maintenir l'utilisation de l'IRM dans ces compétitions. C'est la meilleure manière de protéger les jeunes footballeurs. Il y va de l'avenir du football continental parce que c'est avec ces jeunes que nous pourrons préparer les futures conquêtes dans le monde.

Afrique

CAN 2019 / Algérie - Plusieurs morts après la qualification des Fennecs pour la finale !

La qualification des Fennecs dimanche pour la finale de la CAN 2019 a fait plusieurs victimes en Algérie. On… Plus »

Plus de: CAF

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.