Cameroun: Mondial féminin de football France 2019 - Les Lionnes retournent à Mbankomo

Après quelques jours de répit, le boulot a repris chez les Lionnes indomptables. Depuis hier, une vingtaine de joueuses sont en effet du côté du Centre d'excellence de la CAF à Mbankomo pour un 3e regroupement. Le Cameroun prépare la coupe du monde de football féminin prévue du 7 juin au 7 juillet prochain en France.

Pour l'occasion, Alain Djeumfa, le sélectionneur na tional, a convoqué 26 joueuses parmi lesquelles quelques professionnelles : Jacquette Ada d'Ahmed Sport (Turquie), Adeline Yami de Tokyo international university au Japon et surtout Farida Machia Machia du Sporting club de Braga (Portugal). Il faut dire que la présence de cette dernière n'est pas encore acquise, son club étant engagé sur plusieurs fronts et l'attaquante camerounaise fait partie des valeurs sûres de l'équipe.

Cela ne devrait toutefois pas gêner le groupe d'Alain Djeumfa, qui doit faire sans la plupart de ses professionnelles, retournées en clubs après le Tournoi amical de Chine. Seule une dizaine des joueuses présélectionnées pour ce stage qui s'achève le 04 mai prochain, faisait partie de l'expédition chinoise. Le Cameroun a en effet participé, en début de mois, à ce tournoi où il a battu la Croatie 2-1 avant de s'incliner en finale contre le pays organisateur 1-0.

Les Lionnes devraient ensuite se rendre du côté de l'Espagne où des matchs amicaux d'envergure, notamment contre le pays hôte, sont annoncés. A noter que le 13 avril dernier, les joueuses et le staff ont participé à un séminaire organisé par la FIFA sur la manipulation des matchs et les règles d'intégrité durant la compétition en France dans quelques semaines.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.