24 Avril 2019

Cote d'Ivoire: Gbizié Léon, l'ancienne gloire ivoirienne s'en est allé

Gbizié Léon, l'ancien attaquant international ivoirien qui ravageait tout sur son passage n'est plus. Depuis mardi 30 mars, le père biologique de Serge Aurier, l'actuel capitaine de la sélection nationale de Côte d'Ivoire a rendu l'âme.

Souffrant depuis début 2018, il avait été transporté à Gorogui, son village natal, dans le département de Zoukougbeu (Haut Sassandra). Espérant que celui que l'on appelait affectueusement « le Lion » allait recouvrer la santé. Malheureusement, l'ancien buteur de race devenu perclus et voyant à peine, n'a pas trouvé la faille dans le camp de la maladie. Finalement, à 68 ans, le mal pernicieux a eu raison de lui.

Léon Gbizié a débuté sa carrière de footballeur, en 1967, avec l'Asec Mimosas. Très vite, l'entraîneur mimos d'alors, Sylla Mamadou (paix à son âme) a détecté en lui des atouts de baroudeur et décide de le positionner en tant qu'avant-centre. Le jeune Gbizié trouve ses marques et se voit adopté par Laurent Pokou, buteur de l'équipe. Mais c'est au Sporting club de Gagnoa que Gbizié a atteint le sommet de son art. C'était au cours de la saison 1972-1973. Rien que son nom faisait trembler les grands clubs d'Abidjan. Gbizié offre en 1976, le titre de champion de Côte d'Ivoire et la Coupe nationale à l'équipe de Gagnoa. Un club avec lequel il sera sacré deux fois meilleur buteur et meilleur joueur du championnat national. « Mon passage à Gagnoa se passe de commentaire. Ce fût plus fort que moi », confiait-il lors de son dernier passage dans nos locaux en octobre 2017. Juste avant le début de sa maladie.

Il y a également son passage au Stella club d'Adjamé, en 1979, en pleine capitale ivoirienne. Ici encore, Gbizié porte les Magnans sur le podium en 1980 et remporte, la même année, la Coupe Ufoa des nations (1-3, au stade Demba Diop, à Dakar ; 4-0, au stade Félix Houphouët-Boigny, à Abidjan) face à l'As Police de Dakar, du Sénégal. C'est Gbizié qui avait inscrit le but le plus rapide de la compétition (40e seconde).

Mais le joueur, brillant en club n'avait pas été toujours très bon en sélection nationale, nonobstant sa trentaine de sélection.

La Confédération Africaine de Football présente ses condoléances les plus attristées à la famille éplorée et singulièrement à Serge Aurier, l'un des trois enfants qu'il laisse.

Cote d'Ivoire

Les habitants d'Attécoubé à Abidjan dénoncent la criminalité

À Abidjan, les habitants de la commune d'Attécoubé dénoncent la criminalité dans… Plus »

Copyright © 2019 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.