Cameroun: Mission d'évaluation du FMI - Place aux contacts préliminaires

Début hier de la quatrième revue du Programme économique et financier triennal conclu en juin 2017 avec l'institution de Bretton woods.

La quatrième revue du Programme économique et financier triennal conclu entre le Cameroun et le Fonds monétaire international (FMI) en juin 2017 revêt un caractère particulier. C'est la première mission d'évaluation qui intervient au cours de cette année où le programme est d'ailleurs prévu de s'achever.

Hier donc, pour son premier jour de mission, c'est au ministère des Finances que la délégation dépose ses bagages. Au sortir de cette audience entre Louis Paul Motaze et l'équipe du FMI conduite par Corinne Delechat, la presse a pu avoir les points saillants de cette mission qui s'achève le 02 mai prochain. « La mission va discuter des paramètres pour conclure la quatrième revue.

La réunion du conseil d'administration du FMI se tiendra en fin juin pour examiner le dossier. Nous allons discuter pendant une semaine des paramètres qui vont permettre une issue concluante de cette revue. Mais je pense qu'on a en main les atouts pour réussir », affirme Corinne Delechat. La chef de délégation n'a pas caché son optimisme face aux efforts faits par l'un des premiers pays d'Afrique centrale à avoir conclu le programme.

« Le Cameroun continue d'avoir une stratégie qui porte des fruits. Le pays a contribué de façon majoritaire à la reconstitution des réserves de changes de la BEAC grâce aux efforts de consolidation budgétaire et d'amélioration des recettes non pétrolières. Au niveau de la dépense, on a constaté des efforts de rationalisation depuis le début du programme.», déroule-telle.

L'autre escale de cette mission s'est faite au ministère de l'Economie, de la Planification et de l'Aménagement du territoire. Ici aussi, les échanges se sont déroulés à huis clos. Plusieurs points étaient à l'ordre du jour de cette réunion, notamment le plan d'endettement revisé 2019, le plan de décaissement, l'état d'avancement de la phase 2 de la vision 2035, l'état de mise en œuvre du projet hydroélectrique de Nachtigal. On apprendra au terme des discussions que ce programme qui s'inscrit dans la stratégie de relance de la CEMAC est plutôt en bonne voie.

Pour cette semaine marathon d'évaluation, plusieurs réunions de travail sont prévues avec des institutions telles que la Caisse autonome d'amortissement, la Société nationale de raffinage, le Conseil national de crédit, le secteur privé, etc. Les objectifs de cette revue sont donc l'évaluation et les perspectives de l'économie camerounaise, le cadre budgétaire à moyen terme 2020-2021 et la préparation du budget 2020, l'état de restructuration des banques en difficultés, entre autres. La quatrième revue devrait aboutir à un nouveau décaissement. A ce jour, sur une enveloppe de 667 millions de dollars (390 milliards de F), 252,85 milliards de F ont déjà été décaissés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.