24 Avril 2019

Madagascar: Ihosy - Un conflit meurtrier a failli dégénérer en justice populaire

Lundi 23 avril, la célébration de la journée du « lundi de Pâques » a failli tourner au vinaigre.

Dès la matinée jusqu'à la soirée, des groupes d'individus se sont attroupés devant le commissariat de la Sécurité publique de ce district. Ces gens s'y étaient rassemblés pour réclamer la tête d'un homme tenu en garde à vue dans ce commissariat pour meurtre. Le suspect a été arrêté ce lundi vers 05 heures du matin après avoir poignardé à mort un jeune homme à la sortie d'un spectacle tenu dans la localité. Acte qu'il a commis vers minuit lors d'un accrochage.

Un conflit qui ne serait qu' une guéguerre entre des troupes de jeunes en défoulement, selon les explications de la police qui se charge de l'affaire. Ayant appris la mort de ce jeune, des proches de la victime ont pris en otage les parents du présumé meurtrier. Alerté de ce fait, des policiers sont alors intervenus vers une heure du matin. Après une négociation entre les deux parties adverses, l'ordre a été rétabli et les otages ont été libérés. Et le présumé meurtrier fut arrêté et envoyé en prison pour mesure de sécurité, et cela par ordre du Procureur de la République auprès du Tribunal de Première instance d'Ihosy.

Ce dernier a ordonné l'accélération de la procédure d'enquête étant donné que des proches de la victime ont encore tenté d'investir le commissariat. Pour éviter le pire, le suspect a été alors, selon les informations émanant de la Police, transféré à la prison de Fianarantsoa après avoir été auditionné à Ihosy. En début de la soirée du lundi, le calme est revenu suite à la prise de responsabilité des autorités locales à travers l'Organisme de conception du district (OMC district). Quoi qu'il en soit, le rebondissement de cette affaire reste encore à craindre. D'autant plus que ce conflit risque de prendre une tournure tribale.

Madagascar

Gouvernement Ntsay - Démission imminente

Le Premier ministre Ntsay Christian remettra au président de la République sa démission et celle de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.