24 Avril 2019

Gabon: Journée Nationale de la Femme 2019 célébrée par la PAW les 26 et 27 Avril

Le combat pour le bien-être et l'autonomisation de la Femme gabonaise se poursuit. Plusieurs Ong s'organisent pour promouvoir la gent féminine. C'est le cas de la Plateforme ANTÔ Winners (PAW) qui va célébrer la Journée Nationale de la Femme 2019, les 26 et 27 Avril à Libreville. C'est la deuxième édition du genre qui, elle, va couronner les femmes entrepreneures de l'année 2019.

Les femmes gabonaises ont des défis à relever. Elles prennent de plus en plus conscience que leur destin se trouve entre leurs mains. C'est pourquoi, elles se célèbrent et encouragent d'autres parmi elles, à se battre pour leur autonomisation. Frédérique Eyang Béyémé, Présidente Fondatrice de la Plateforme a exposé les objectifs de la création de sa plateforme.

Pour elle, la « Plateforme Antô Winners est un groupement de femmes qui se veulent être des actrices pour une Afrique gagnante dans l'objectif de l'atteinte des ODD. Il s'agit d'une véritable plateforme qui a pour but de faire la promotion de la Femme et pour ambition le développement économique et sociale de la femme gabonaise et partant africaine pour l'atteinte des ODD pour une planète 50-50 d'ici 2030".

La plateforme créée par Frédérique Eyang Béyémé propose plusieurs axes de travail ; à savoir : le Développement économique des Femmes (Incubation) ; le renforcement de capacités des femmes et des jeunes filles (Formation, le leadership, l'autonomisation), l'égalité des genres, les études stratégiques sur les femmes.

La liste des nominées pour cette deuxième édition est connue. Parmi elles, Natacha Ntsame Nzue, dans la catégorie "Entrepreneuriat participatif". Interrogée sur la question, notre nominée n'a pas hésité de nous livrer son avis. "La principale difficulté selon moi, reste la Motivation et l'audace de la part de certains jeunes. Aucun projet ne peut atteindre ses objectifs si les porteurs du projet ne manifestent pas la volonté d'y parvenir. Si nous apprenons à travailler en communauté avec une implication sérieuse de la masse, l'appuie ou le soutien insuffisant du gouvernement ne sera pas une limite pour nos actions. Personnes ne connait et ne comprend mieux nos problèmes que nous-mêmes, c'est la raison pour laquelle nous devons nous investir pour les solutions qui vont avec" dit-elle persuadée que son destin est entre ses mains.

Gabon

KOULA MOUTOU - Jean Massima et Hugues Mbandinga Madiya célèbrent les mères

C'est parce que les mères sont précieuses que le député du deuxième arrondissement de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.