24 Avril 2019

Cameroun: On a retrouvé la tête du général Leclerc

Blaise Essama, activiste connu dans la ville de Douala est en détention depuis hier.

L'attente n'a pas trop duré. Celle de la traque de Celui qui a décapité la tête du monument du général Leclerc.

La chasse à l'homme à été engagée par la police depuis peu. Les passants, les usagers et les employés de la poste de Bonanjo, le quartier administratif de la ville de Douala sont ahuris devant le monument du général Leclerc devant les services de la poste.

On a décapité le monument du général.

Du coup, les soupçons ont été portés sur André Blaise Essama, un activiste qui lutte pour la reconnaissance de nos héros par la destruction de monuments des colonisateurs " Plus de 50ans après les indépendances, nous ne pouvons pas continuer à honorer le colons en conservant ses représentants en Afrique matérialisés par leurs monuments" Essama s'est donné une mission : Détruire tous les monuments des Français pour donner son indépendance totale au Cameroun.

Il y a pas longtemps, il a été condamné à une peine de prison pour les mêmes motifs : destruction de monuments. Sorti de prison, Essama ne cède pas à l'intimidation et entend aller au bout de sa logique. Il a encore coupé la tête du général. Il ira encore en prison. Et le combat continue pour la libération du Cameroun.

Cameroun

L'enquête promise devrait être indépendante

Des militaires camerounais ont semé la terreur dans la région anglophone du Nord-Ouest le 15 mai 2019,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.