Sénégal: Journée mondiale du livre et du droit d'auteur à l'hôpital d'enfants de Fann - Vers la création prochaine d'une bibliotheque à Albert Royer

La Journée mondiale du livre et du droit d'auteur a été célébrée hier, mardi 23 avril, à l'hôpital pour enfant Albert Royer de Fann. Pour la directrice général de l'hôpital, Dr Isseu Tall Diop, le choix de cette structure de santé par le ministère de la Culture est très important car il vient renforcer le concept «l'école à l'hôpital» mais aussi pour les enfants pour qui l'hospitalisation est considérée comme un isolement. Aussi annonce-t-elle la création d'une bibliothèque à Albert Royer qui a reçu un don de livres et d'autres matériels du ministère de la Culture.

Le Sénégal a célébré la Journée mondiale du livre et du droit d'auteur hier, mardi 23 avril 2019. La cérémonie présidée par le Secrétaire général du ministère de la Culture et de la Communication, Birane Niang, a eu pour cadre l'hôpital d'enfants Albert Royer. «Célébrer ici la Journée mondiale du livre est un grand honneur pour le premier hôpital d'enfant», a dit la directrice d'Albert Royer, docteur Isseu Tall Diop. «C'est une bonne chose pour les enfants car l'hospitalisation est souvent considérée comme un isolement et des journées de ce genre sont récréatives. D'ailleurs, nous envisageons de créer une bibliothèque dans cet hôpital parce que nous pensons que c'est important car la prise en charge de l'enfant a beaucoup de paramètre. Et ces enfants sont souvent des élèves hospitalisés; ça ne fera qu'améliorer la santé de ces enfants».

Selon docteur Isseu Tall Diop, «cette bibliothèque viendra aussi renforcer le concept de «l'école à l'hôpital» que nous avons vécu depuis plusieurs années, qui nous permet de continuer ce que les enfants faisaient dans leurs écoles respectives.» Les acteurs de la santé venus assisté à la cérémonie ont sollicité également une bibliothèque pour l'hôpital pour enfants de Diamgnadio.

Prenant la parole, le Secrétaire général du ministère de la Culture affirme que pour se conformer au concept «l'école à l'hôpital» et soutenir le projet de création de la bibliothèque du Dr Tall, «nous avons fait un don de 10 chaises, 10 tables, 3 présentoirs et un important lot de livres. C'est juste le début car nous comptons l'accompagner dans la mise sur pied de cette bibliothèque», a fait savoir Birane Niang. Et de relever que son département célèbre cette journée en général dans des lieux symbolique, car l'année dernière c'était à la prison pour femmes du Camp pénal de Liberté VI. «Cette année nous avons inversé la tendance en lançant la cérémonie officielle ici (Albert Royer) parce que c'est avant tout un lieu où les enfants se soignent. Et ils constituent une composante essentielle pour la société», ajoutera-t-il.

Pour renforcer l'édition, rappelle-t-il, le ministère a mis en place «un fonds de plus de 500 millions, exclusivement dédié aux livres. Plus particulièrement, c'est un fonds qui vise à aider les écrivains et à soutenir l'édition». La Journée mondiale du livre et du droit d'auteur sera célébré dans tout le territoire par le biais des Centres culturels régionaux, renseigne-t-il, tout en invitant la population et surtout les jeunes à s'approprier ce programme. La Direction du livre et de la lecture a initié des partenariats avec Aar Xaleyi, le Centre culturel Blaise Senghor, la Mac de Koutal et Marouba Fall pour rapprocher le livre du citoyen. L'UNESCO a proclamé le 23 avril Journée mondiale du livre et du droit d'auteur, dans sa Résolution N°28C/3.18 du 15 novembre 1995. Elle est célébrée chaque année le 23 avril.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.