23 Avril 2019

Cote d'Ivoire: Ouverture du Femua 12 - Dominique Ouattara "admirative et fière de la détermination des Magiciens"

La Première dame de Côte d'Ivoire, Dominique Ouattara, a procédé à l'ouverture officielle de la 12e édition du Festival des musiques urbaines d'Anoumabo (Femua).

Drapées de leurs beaux habits traditionnels, les têtes couronnées Atchan de Marcory-Anoumabo ainsi que les chefs des différentes communautés ont pris d'assaut le terrain Aby Raoul devenu, pour la circonstance, exigu pour abriter la cérémonie d'ouverture de la 12e édition du Festival des musiques urbaines d'Anoumabo (Femua), le 23 avril.

C'est dans une ambiance festive, au son des tam-tams assortis de chants et danses du pays ébrié que la Première dame de Côte d'Ivoire, Dominique Ouattara, marraine de l'évènement, a été accueillie.

L'épouse du Chef de l'État sollicitée pour la seconde fois pour parrainer le festival s'est dite heureuse d'y être une fois de plus associée. Bien plus, elle est « admirative et fière devant la grande détermination de ses filleuls », le quatuor magicien, à « offrir des moments de bonheur » aux populations ivoiriennes.

Cette initiative des quatre Gaous, pour la Première dame, est désormais « une référence internationale » par la qualité des artistes qui s'y succèdent au fil des années. En plus d'être un rendez-vous musical de renom, il se veut un réel vecteur de développement et un évènement à haute portée sociale.

Cette reconnaissance à l'endroit du groupe Magic System, le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandaman, l'a également manifestée. Selon lui, le Femua, « ce label », a su imposé son rythme à tous les amoureux de la musique urbaine et de beaux spectacles. « La musique urbaine transmet ce que pense la société. Elle rythme la cadence », a-t-il fait savoir.

Dans le déroulé des programmations, l'acte 12 du Femua fera à nouveau vibrer les populations ivoiriennes du 23 au 28 avril, sur quatre sites. A savoir Anoumabo, l'Institut national de la jeunesse et des sports (Injs) dans la commune de Marcory et l'Institut français au Plateau. La fiche artistique est bien fournie, en qualité et quantité. Seize sommités du monde musical y sont conviées.

Il s'agit de huit femmes: Oumou Sangaré (Mali), Chidinma (Nigeria), Mani Bellla (Cameroun), Mariah Bissongo (Burkina Faso) et Allah Thérèse, Josey, Claire Bailly ainsi que Chantal Taïba (Côte d'Ivoire). Et de huit hommes Kaaris (France), Roga Roga et Extra Musica (RDC), Femi Kuti (Nigeria), Buravan (Rwanda), Bi Pomi Junior, Molière, Mulukuku Dj et Dj Kerozen (Côte d'Ivoire). Ces artistes animeront les différents sites de l'évènement en servant aux festivaliers des concerts géants.

Le Femua 12 se tient autour du thème: « Genre et développement ». Divers sous-thèmes, entre autres, l'autonomisation de la femme, la scolarisation de la jeune fille, la réduction des inégalités et la lutte contre la pauvreté seront débattues.

Cote d'Ivoire

Entente Ghana-Côte d'Ivoire sur le cacao - «Une rupture historique»

Ivoiriens et Ghanéens ont réussi à imposer aux industriels de la filière cacao une taxe de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.