Togo: Hors-réseau - Le pays bénéficiaire du projet ROGEP

24 Avril 2019

La Banque mondiale a décidé d'octroyer une subvention de 200 millions de dollars pour financer le projet régional d'électrification hors-réseau (ROGEP), destiné à accroitre l'accès à l'électricité off-grid dans 19 pays d'Afrique de l'Ouest et du Sahel, indique un communiqué publié mardi.

19 pays sont bénéficiaires dont le Togo.

Le projet entend améliorer l'accès à l'électricité pour les ménages, entreprises et institutions publiques grâce à une approche régionale harmonisée de déploiement de systèmes solaires autonomes modernes.

Il devrait bénéficier à environ 1,7 million d'individus actuellement privés d'électricité ou alimentés de manière aléatoire mais également à des entreprises et des institutions publiques et, ce faisant, améliorer les niveaux de vie et les performances économiques.

Seuls 3 % des ménages en Afrique de l'Ouest et au Sahel sont raccordés à un système solaire domestique autonome et 208 millions d'habitants de la sous-région n'ont pas accès à l'électricité.

Le projet ROGEP va contribuer à la création d'un marché régional de systèmes solaires autonomes, vital pour combattre la pauvreté.

Le Togo développe depuis quelques mois une politique de l'off-grid. Il a accordé des concessions à deux opérateurs pour commercialiser des kits solaires en zone rurale.

Le projet baptisé CIZO consiste à fournir à des milliers d'habitants de l'énergie solaire bon marché grâce à des kits bon marché. Chaque abonné reçoit même une subvention de l'Etat pendant 36 mois.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.