24 Avril 2019

Burkina Faso: Minefid - Le gouvernement octroie aux agents des forfaits trimestriels allant de 400 000 à 900 000 F CFA

C'est certainement cette décision qui a amené le Coordination des syndicats de l'économie et des finances à mettre fin à « la crise insidieuse » qui couvait depuis le début de l'année.

Durant cette « grève » qui ne disait pas son nom, les agents des différents services ne faisaient que le service minimum. Attitude qui avait conduit à des mouvements d'humeurs spontanés des usagers et de certains contribuables.

L'exécutif par la voix du ministre en charge des Finances, Lassané Kaboré, à sa sortie du conseil des ministres de ce mercredi 24 avril 2019, a indiqué que ces forfaits trimestriels ont pour but d'accompagner les travailleurs qui ont des engagements qui les lient avec leurs banques.

En effet, plusieurs agents avaient contracté des prêts bancaires imputables à leurs « Fonds communs ».

Mais avec la nouvelle loi de finance, gestion 2019, qui a conduit au plafonnement des Fonds communs à 25% du salaire annuel, certains agents étaient dans des difficultés pour solder leur engagement avec les banques.

Le gouvernement avait demandé aux banques de surseoir sur une période de six mois aux retenues sur les salaires des agents, le temps de trouver une solution.

« Cet accompagnement est, à priori, prévu pour une durée de trois ans, mais devrait tenir compte de l'état des lieux des engagements au niveau des banques » selon le ministre dont les propos ont été rapportés par la direction de la communication du ministère de la communication sur sa page Facebook.

Selon nos confrères de radars Infos Burkina, la répartition de ces forfaits trimestriels a été établie comme suit : les agents de catégorie A auront comme prime : 900.000 FCFA, ceux de la catégorie B : 700.000 FCFA et ceux de la catégorie C : 600.000 FCFA et les catégories D et E auront un montant de 400.000 FCFA.

Burkina Faso

L'amendement du code pénal doit être déclaré inconstitutionnel

Reporters sans frontières (RSF) appelle le Conseil constitutionnel du Burkina Faso à déclarer non… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.