Ile Maurice: Un footballeur et sa compagne arrêtés avec plus de Rs 21 millions d'héroïne

En vacances à Maurice, Aissatou Lamarana Balde, une boutiquière de 25 ans et son compagnon, Fode Camara, 25 ans, comptable au sein d'une compagnie d'import-export de métaux précieux et également footballeur, ont été interpellés par des officiers de l'Anti-Drug and Smuggling Unit et ceux de la Custom Anti Narcotics Section de l'aéroport, dimanche 21 avril, peu après leur arrivée de Dubaï suite à un exercice de profilage.

Aissatou Balde et Fode Camara, d'origine Guinéenne, qui prévoyaient de loger dans un hôtel de la capitale, ont finalement été conduits à l'hôpital Jawaharlall Nehru de Rose-Belle. Après que laxatifs leur ont été administrés, ils ont purgé plusieurs boulettes d'héroïne. La boutiquière en a restitué 28, totalisant un poids de soit 412.52 grammes, d'une valeur marchande de Rs 6 187 800. Alors que son compagnon en a purgé 58, pesant 1049.15 grammes. Valeur marchande : Rs 15 737 250. Montant total, donc : Rs 21 925 050.

Une opération de «controlled delivery» mise en place jusqu'à hier n'a rien donné. Aissatou Balde a quitté l'hôpital cet après-midi, en ce mercredi 24 avril, a été placée en détention. Elle comparaîtra devant le tribunal de Mahébourg demain matin, sous une accusation provisoire de trafic de drogue.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.