Cote d'Ivoire: Autonomisation de la femme/ Dominique Ouattara - "Financer l'activité d'une femme, c'est favoriser son autonomie"

A l'occasion du premier Sommet régional de l'Initiative de financement en faveur des femmes entrepreneures (We-Fi) en Afrique de l'Ouest, qui s'est ouvert mercredi à Abidjan en présence de Ivanka Trump, la conseillère spéciale du président des Etats-Unis, la Première Dame de Côte d'Ivoire, Dominique Ouattara, a invité les Etats à apporter des solutions durables à la problématique de l'accès au financement pour l'entreprenariat féminin.

Notamment, le soutien des Etats dans l'accélération des réformes pour le développement du secteur privé et la promotion de l'entrepreneuriat féminin. « Je crois fortement que financer l'activité d'une femme, c'est favoriser son autonomie et améliorer les conditions de vie des familles.

C'est pourquoi, avec le soutien du président de la République, j'ai initié le Fonds d'appui aux femmes de Côte d'Ivoire (FAFCI), qui est un microcrédit à taux réduit qui permet aux femmes non éligibles aux financements classiques, de bénéficier de prêts pour créer et développer des activités génératrices de revenus », a dit Mme Ouattara.

Doté d'un capital de 12 milliards FCFA, ce fonds a permis de financer près de 200.000 femmes grâce à un retour sur investissement de 29 milliards FCFA.

« Avec ces 200.000 familles, ce sont environ 1 million et demi de personnes qui sont sorties de la pauvreté du fait du financement mis à leur disposition », a-t-elle ajouté.

Pour sa part, Mme Ivanka Trump a salué Mme Dominique Ouattara qui « fait un travail remarquable en Côte d'Ivoire », tout en encourageant les femmes à innover afin d'échanger à une plus grande échelle leur capital et leurs compétences.

Aussi a-t-elle annoncé que l'Initiative We-Fi entend d'ici à 2025 rendre autonomes 50 millions de femmes. « Les femmes sont la ressource la moins exploitée dans le monde en développement.

L'apport de capital vise à leur assurer une éducation professionnelle en vue d'avoir accès à l'emploi, développer leurs affaires, pour soutenir leur famille. Et ce, à travers des technologies innovantes pour créer de la valeur ajoutée », a-t-elle relevé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.