24 Avril 2019

Cote d'Ivoire: Messe pascale - Jean-Pierre Cardinal Kutwa - "Que le seigneur donne à chaque ivoirien la grâce de sortir de ce tombeau de rancœur"

Le temps du carême est fini. Les chrétiens, plus précisément les catholiques, qui pendant 40 jours se sont rapprochés davantage de leur seigneur Jésus-Christ, en vivant durant les deux derniers jours sa Passion et sa résurrection, vont-ils retomber dans le péché ou vont-ils demeurer dans la lumière ?

C'est à cette réflexion que l'archevêque d'Abidjan, le cardinal Jean-Pierre Kutwa a invité ses fidèles paroissiens.

Le patron de l'église catholique en Côte d'Ivoire, comme à son habitude, a célébré la messe pascale à la cathédrale Saint Paul du Plateau. Il a prié pour que la victoire du christ « éclaire les tombeaux de nos vies.

Quelle illumine de sa lumière les ténèbres de nos cœurs ; qu'elle brille sur notre pays la Côte d'Ivoire et ses habitants en dégelant les cœurs haineux, suffisants et méprisants ».

En effet, comme il le fait à chaque grande fête chrétienne, l'archevêque d'Abidjan s'est adressé aux Ivoiriens en les interpellant sur leur comportement.

« Beaucoup d'Ivoiriens sont comme enfermés dans le tombeau de la rancune ; le tombeau de la suffisance et du mépris des autres. Mais en Pâques, la pierre a été roulée, Jésus est sorti. Je crois qu'il faut que les Ivoiriens sortent de là », a-t-il enseigné.

Pour le prélat, il est important que les Ivoiriens maintiennent entre eux la cohésion et la fraternité. « Ce qui est demandé à chaque Ivoirien, c'est de reconnaitre l'autre comme étant le frère, qu'il soit blanc ou noir.

On est descendu d'un même créateur. La pâque doit raviver notre foi en la fraternité. Nous sommes faits pour vivre ensemble. Or pour vivre ensemble, il faut une certaine fraternité, une certaine entente.

Que le Seigneur donne à chaque Ivoirien la grâce de sortir de ce tombeau de rancœur, ce tombeau de haine», a-t-il prié, fustigeant au passage cette suffisance qui habite certaines personnes.

« Personne ne sait tout. C'est ensemble qu'on peut voir le chemin à prendre. Que le Seigneur donne aux Ivoiriens cet esprit, ce cœur ouvert, ce cœur simple et humble. C'est l'humilité qui peut relever la Côte d'Ivoire.

Si les Ivoiriens ne revêtent pas leurs cœurs d'humilité, on sera toujours en train de nous tirer les uns sur les autres. Que le Seigneur nous donne cette grâce d'humilité pour que nous puissions nous retrouver et faire marche ensemble », a-t-il imploré.

En tout état de cause, avec la Pâques, il s'agit désormais, a insisté l'archevêque, « pour nous de vivre avec les autres comme les enfants de Dieu et de comprendre notre intérêt à vivre ainsi ».

Cote d'Ivoire

Les habitants d'Attécoubé à Abidjan dénoncent la criminalité

À Abidjan, les habitants de la commune d'Attécoubé dénoncent la criminalité dans… Plus »

Copyright © 2019 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.