Algérie: Minurso - Le Conseil de sécurité se réunit pour discuter du projet de résolution américain

New York — Le Conseil de sécurité s'est réuni mercredi au niveau des experts pour examiner le projet de résolution américain sur la Mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (Minurso).

Les Etats-Unis porte-plume des résolutions sur le Sahara occidental souhaitent faire adopter le texte par consensus. La dernière résolution du Conseil de sécurité sur la Minurso a été adoptée en octobre dernier à l'issue d'un vote de 12 voix contre trois abstentions (la Russie, la Bolivie et l'Ethiopie).

Au-delà de la durée de prorogation de six mois, retenue par les Etats-Unis pour mettre la pression sur les parties afin de poursuivre les négociations, le projet américain insiste sur la nécessité de conforter Horst Kohler dans sa mission de médiation.

La reconnaissance du rôle de la Minurso dans l'accompagnement du médiateur onusien, vient en guise de rappel au Maroc qui continue d'entraver la liberté de mouvement de Kohler.

L'émissaire onusien n'a pas pu accéder aux interlocuteurs sahraouis dans les territoires occupés, "ce qui continue de limiter sa capacité d'évaluer en toute indépendance la situation au Sahara occidental à des fins d'analyse ou de sécurité", avait-il relevé.

Le projet de résolution demande des mesures concrètes pour permettre au personnel onusien d'accéder immédiatement à tous les interlocuteurs sahraouis conformément aux accords existants.

Le Conseil de sécurité a, par ailleurs, exprimé sa préoccupation face aux violations des accords de cessez-le-feu, appelant les parties à mettre en œuvre leurs engagement envers l'envoyé personnel et à s'abstenir de toute action susceptible de compromettre les négociations facilitées par l'ONU ou encore de déstabiliser la situation au Sahara occidental.

L'ONU a exigé le démantèlement d'un nouveau mur de sable érigé par le Maroc près du territoire occupé de Mahbes ainsi que tous les postes militaires déployés illégalement dans les zones restreintes qui sont soumises à plusieurs restrictions, relatives aux activités et au renforcement des infrastructures militaires.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.