Algérie: L'OMS sensibilise sur l'importance de la vaccination complète

Geneve — Une campagne mondiale de sensibilisation à l'importance vitale de la vaccination complète tout au long de la vie a été lancée mercredi par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) sous le thème "les vaccins, ça marche", à l'occasion de la semaine mondiale de la vaccination.

Célébrée la dernière semaine d'avril, "la Semaine mondiale de la vaccination", vise à promouvoir l'utilisation des vaccins pour protéger de la maladie les personnes de tout âge", écrit l'OMS sur son site.

L'OMS, rappelle à l'occasion, que la vaccination permet de sauver des millions de vies chaque année et est largement reconnue comme l'une des interventions sanitaires les plus efficaces et les moins coûteuses au monde.

"Pourtant, on compte encore aujourd'hui dans le monde près de 20 millions d'enfants qui ne sont pas vaccinés ou le sont insuffisamment", fait constater l'agence des Nations Unies pour la santé, citée par des médias.

Dans le cadre de la campagne 2019, l'OMS et ses partenaires visent à démontrer "la valeur des vaccins pour la santé des enfants, les communautés et le monde, à mettre en lumière la nécessité de faire fond sur les progrès accomplis en matière de vaccination pour combler les lacunes, y compris au moyen d'un investissement accru et à montrer que la vaccination systématique constitue le fondement de systèmes de santé solides et résilients et de la couverture sanitaire universelle".

Cette campagne "mettra à l'honneur des héros de la vaccination du monde entier - parents et membres de la communauté mais aussi agents de santé et innovateurs - qui veillent à ce que nous soyons tous protégés par le pouvoir des vaccins", indique la même source.

Pour l'organisation onusienne, en dépit de ces avancées, la progression vers toutes les cibles fixées pour l'élimination de maladies telles que la rougeole, la rubéole, et le tétanos maternel et néonatal, a pris du retard.

"Au cours de ces deux dernières années, on a pu constater dans le monde de multiples flambées de rougeole, de diphtérie et de plusieurs autres maladies à prévention vaccinale. La plupart des enfants non vaccinés sont ceux qui vivent dans les communautés les plus pauvres, marginalisées et en proie à des conflits", souligne l'OMS.

"Pour que chacun, où qu'il vive, puisse survivre et s'épanouir, les pays doivent intensifier leurs efforts afin que tout le monde profite des bienfaits vitaux des vaccins", insiste l'Organisation mondiale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.