Burkina Faso: Tennis/Tournoi de la Ligue du Centre - Alan Tapsoba domine tous ses concurrents

Le tournoi des minimes organisé par la Ligue du Centre de tennis a connu son dénouement final, le lundi 22 avril 2019 au stade du 4-Août de Ouagadougou. C'est Alan Tapsoba qui s'est imposé par 6 jeux à 1 devant Dieudonné Dembélé.

Débuté le 13 avril 2019, le tournoi de la Ligue du Centre sous le slogan «Relancer le tennis par la pépinière» a pris fin par la finale qui a opposé, le lundi 22 avril 2019, Alan Tapsoba à Dieudonné Dembélé, dans la catégorie minime.

La finale a été jouée en un seul set et a été remportée sans coup férir par le jeune Alan Tapsoba qui a réussi 6 jeux contre 1.

Cette performance prouve la domination sans partage d'Alan Tapsoba durant la compétition dans cette catégorie. "Comme on le voit, la relance de tout sport passe par la base, par la pépinière.

Effectivement, nous avons beaucoup mis l'accent sur les tout-petits pour relancer notre tennis qui, à un moment donné, a reculé par rapport à certaines époques", a déclaré Karim Traoré, président de la Ligue du Centre de tennis.

Le parrain posant avec Alan Tapsoba, vainqueur dans la catégorie minime.

Selon Issaka Tapsoba, coordonateur par intérim de l'Autorité nationale de lutte contre la fraude, parrain du tournoi, c'est tout à fait normal qu'il accompagne cette compétition car le sport est un facteur de cohésion sociale. "Nous avons assisté à une belle finale des minimes, et ça nous rassure pour l'avenir.

Et c'est la Ligue du Centre de tennis qui gagne", a-t-il ajouté. Pendant la période du 13 au 22 avril 2019, les benjamins, les juniors et les seniors ont également compéti. Et des récompenses ont été remises aux plus méritants.

En marge de la compétition, il y a eu des séances de formation théorique et pratique, des animations pour encourager les enfants car la pratique du tennis passe par l'engouement. C'est pourquoi la Ligue a créé le «play and stay» qui veut dire jouer et rester.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.