Cote d'Ivoire: Port-Bouët - Plus de 200 personnes du 3è âge dépistées gratuitement grâce à une ONG

Plus de 200 personnes du troisième âge ont bénéficié ce mercredi 24 avril 2019, d'une séance de dépistage gratuite à l'école Bad de Vridi-Canal.

C'est une initiative de l'Ong « Fil d'Ariane », en collaboration avec l'Institut de cardiologie d'Abidjan, la clinique « groupe médical ci-techno », et avec l'appui financier et matériel de la mairie de Port-Bouët, avec à sa tête, Dr. Sylvestre Emmou.

A l'occasion, plusieurs maladies ont fait l'objet de dépistage. Notamment, le diabète, les maladies cardiovasculaires et ophtalmologiques, la kinésithérapie.

Selon Mme Brigitte Emmou, présidente de l'Ong Fil d'Ariane, les bénéficiaires de cette séance de dépistage sont essentiellement les personnes âgées vivant à Vridi-Canal, au village de Petit Bassam et à Vridi cité.

Elle a indiqué que son Ong a décidé de se consacrer exclusivement à la promotion de la santé et du bien-être des personnes du troisième âge.

Car, dira-t-elle, « en général, les personnes du troisième âge n'ont pas d'assurance. Or, ce sont des personnes fragiles, à cause de leur âge avancé ».

Elle a également souligné que cette séance est la deuxième du genre, après celle de 2018, organisée au lycée moderne de Port-Bouët, et qui a permis le dépistage de 256 personnes du troisième âge. « Ce jour-là, se souvient-elle, la moitié des personnes dépistées a été déclarée hypertendue ».

A l'en croire, « d'autres séances de dépistage sont prévues dans les prochains mois, dans diverses communes d'Abidjan ». L'Ong Fil d'Ariane, faut-il noter, existe depuis trois ans et comprend 10 membres.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.