Congo-Kinshasa: Linafoot/Ligue 1 - DCMP prépare le derby contre V.Club

Battu au match aller un but à trois par V.Club, son rival de toujours, le Daring Club Motema Pembe n'entend pas perdre la rencontre de ce dimanche. Son entraîneur, Otis Ngoma, qui a repris depuis presque deux mois le tablier rendu par l'Italien Andrea Agostinelli, travaille dans ce sens avec ses joueurs.

Le DCMP joue son dernier match de la 24e édition du championnat de la Ligue nationale de football (Linafoot), le 28 avril, contre son sempiternel rival, l'AS V.Club.

Au match aller, le club vert et blanc, actuellement troisième au classement provisoire avec soixante et un points, a été battu le 23 janvier par trois buts à un.

Son leader technique, Ricky Tulengi, avait sauvé l'honneur pour les Immaculés entraînés à l'époque par Andrea Agostinelli, qui avait succédé à l'entraîneur principal, Otis Ngoma Kondi, nommé directeur technique de DCMP.

Mais vers mi-février, le technicien italien a rendu le tablier, alors que le club était entré dans une période trouble.

Autorité morale du club et ancien président de l'Assemblée nationale, Aubin Minaku avait alors décidé du retour d'Otis N'gom, tel un sapeur-pompier, afin de remettre de l'ordre, avec à ses côtés son adjoint Michel Kigoma.

Et depuis, DCMP n'a plus été battu en championnat national, alignant six victoires et un match nul en sept rencontres. Et ce dimanche face à V.Club, il sera question de conforter sa troisième position, qualificative pour la Coupe de la Confédération.

« Vous savez très bien qu'on avait été dans une période un peu de turbulences depuis le départ des entraîneurs italiens.

Le président Aubin Minaku m'a demandé de reprendre l'équipe pour remettre de l'ordre là où il n'y en avait plus. Difficilement, on s'est quand même bien pris, dans la mesure où les garçons (joueurs, ndlr) font le travail, malgré tous les bruits perturbateurs annoncés de part et d'autre », a rappelé Otis N'goma, dans un entretien exclusif.

Et il a fait remarquer : « Il y avait un problème de re-motivation depuis quelque temps. C'est ce que tous les dirigeants du comité directeur, de la grande commission des supporters, la coordination essaient de m'apporter, malgré que le temps soit un peu dur. On a repris l'entraînement après deux jours de repos forcé ».

Otis Ngoma a parlé d'un probable stage avant le derby de Kinshasa. «On envisage d'avoir un stage de trois ou quatre jours. Ça fait bien longtemps qu'on n'est plus compétitif depuis notre dernier match contre Lupopo.

Les joueurs sont en manque de rythme. Mais je crois que c'est un derby, un match de prestige, un match que tout joueur de haut niveau chercher à jouer, et ce n'est pas forcément le meilleur qui gagne ce genre de match », a-t-il dit.

« Ayant repris l'équipe depuis sept semaines, on a eu à jouer sept matchs avec six victoires et un nul. J'aimerais que cette équipe puisse continuer dans la même dynamique et aussi dans la même configuration de ce qu'on a fait par le passé.

Et sachant que V.Club nous a battus au match aller, je demande aux joueurs, quelle que soit leur forme, quel que soit le manque d'entraînement, quels que soient les problèmes internes, de ne pas perdre.

C'est le match où tout joueur doit chercher mentalement à ce que le cœur, le corps et le cerveau soient réunis », a conclu ce technicien congolais.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.