Congo-Brazzaville: Forces armées congolaises - Des élèves sous-officiers améliorent leurs connaissances tactiques et techniques de base

Des élèves sous-officiers d'active de la quinzième promotion ont suivi un stage pour améliorer leurs connaissances. L'une des phases de celle-ci a porté sur la formation élémentaire toutes armes, ponctuée de deux tests chevilles, un bivouac couplé à un exercice de synthèse et un raid de 67 km à pied sur l'axe Etoro-Ongoni-Inkouélé-Ntsou-Gamboma.

« Cette phase, la plus rude, qui s'est déroulée sans incident majeur, a permis aux élèves sous-officiers d'active de renouveler leurs connaissances », a expliqué le commandant de l'Ecole nationale des sous-officiers d'active, le colonel Antoine Makita.

Par ailleurs, ceux de la quatorzième promotion ont été soumis aux mêmes exercices, à quelques variables près. Bivouac de plusieurs jours, raid à pied, exercices de synthèse.

Selon le colonel Antoine Makita, la volonté maintes fois exprimée par le commandement est de voir l'Ecole nationale des sous-officiers d'active sortir des militaires aptes, disciplinés, pédagogues et formateurs.

Les sous-officiers, a-t-il poursuivi, ont toujours été l'âme d'une armée. Au contact direct avec les hommes, trait d'union entre le commandement et l'exécution, ils sont ceux par qui la mission est remplie ou échoue. C'est à eux que revient la responsabilité de l'ordre ultime ou du geste décisif.

La cérémonie de présentation du drapeau national et de prestation de serment de la quinzième promotion ainsi que du baptême de la quatorzième s'est tenue en présence du chef d'état-major général adjoint des Forces armées congolaises, le général de division René Boukaka.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.